L’

KR Home-Studio - - LE SENS DU SON -

au­teur de l’ou­vrage, Mi­chèle Cas­tel­len­go, Di­rec­trice de re­cherche au CNRS de­puis 1991, re­joint le La­bo­ra­toire d’Acous­tique Mu­si­cale (LAM) en 1964, après ses études de mu­sique et de mu­si­co­lo­gie. Elle va y sou­te­nir une thèse, sous la di­rec­tion d’Émile Leipp (1913-1986), pré­ci­sé­ment le fon­da­teur et le di­rec­teur d’alors du­dit LAM. Ce même Mon­sieur Leipp avait d’ailleurs dé­jà réa­li­sé un livre en quelque sorte fon­da­teur : Acous­tique et Mu­sique, pu­blié chez Mas­son.

En 1982, elle entre au CNRS et prend la di­rec­tion du­dit LAM. Ses re­cherches portent sur l'acous­tique des flûtes, de l'orgue, de la voix chan­tée et, plus gé­né­ra­le­ment, sur la per­cep­tion des sons mu­si­caux. Elle crée en 1989 la classe d'acous­tique mu­si­cale du Conser­va­toire Na­tio­nal Su­pé­rieur de Mu­sique et de Danse de Pa­ris (CNSMDP) et di­rige le mas­ter Atiam (Pa­ris 6 / Ir­cam / SupTé­lé­com) de 1999 à 2003. Le co­pieux et ex­haus­tif ou­vrage en ques­tion, Écoute Mu­si­cale et Acous­tique, pour­rait être consi­dé­ré comme l’abou­tis­se­ment de plu­sieurs dé­cen­nies de re­cherche sur ce vaste su­jet.

Écoute

Mais re­ve­nons sur cet ou­vrage que nous avions dé­jà pré­sen­té dans le KR n°312. La lec­ture de cette bible (542 pages), la­quelle est com­plé­tée d’un DVD-ROM pro­po­sant quelque 420 exemples so­nores, place dans une si­tua­tion d’écoute at­ten­tive per­met­tant de dé­cou­vrir, au fil des cha­pitres, comment ana­ly­ser la struc­ture acous­tique des sons et éva­luer leurs qua­li­tés mu­si­cales. On en pro­fite pour as­si­mi­ler la langue tech­nique et mu­si­cale, bien utile si l’on sou­haite mieux ap­pré­hen­der le su­jet. L’ana­lyse s’ap­puie sur l’usage du so­na­gramme (ou so­no­gramme), re­pré­sen­ta­tion vi­suelle qui ré­vèle la struc­ture spec­trale et tem­po­relle des sons. On lit la chose un peu comme une par­ti­tion sans que l’opé­ra­tion ne de­mande de connais­sances avan­cées en acous­tique. On a la pos­si­bi­li­té de voir l'évo­lu­tion spec­trale au cours du temps, cette évo­lu­tion étant, par exemple, es­sen­tielle dans la dé­fi­ni­tion du timbre d'un ins­tru­ment. Un so­na­gramme est en quelque sorte une pho­to­gra­phie d’un son, de sons, qui ne sont pas for­cé­ment des sons mu­si­caux. On a ten­dance à ne pas consi­dé­rer comme un son d’in­té­rêt tout ce qui est de l’ordre du bruit, du son ap­pa­rem­ment sans si­gni­fi­ca­tion, ne trans­por­tant pas de mes­sage ou non-in­ten­tion­nel.

Mu­si­cale

« Mais l'ana­lyse spec­tro­tem­po­relle ne suf­fit pas pour rendre compte des qua­li­tés d'un son dont l'écoute dif­fère d'une per­sonne à l'autre. L'au­teur four­nit ain­si une syn­thèse des don­nées ré­centes sur le sys­tème au­di­tif, la re­con­nais­sance des formes et la ca­té­go­ri­sa­tion cog­ni­tive qui per­mettent en­suite d'abor­der l'étude des qua­li­tés mu­si­cales des sons – in­ten­si­té, hau­teur, timbre –, les pro­blèmes po­sés par l'ac­cor­dage des sons ins­tru­men­taux et la grande di­ver­si­té des écoutes de la voix hu­maine. »

Le conte­nu du livre est ac­ces­sible à tout lec­teur, mu­si­cien ou « tech­ni­cien du son », mais ce­la lui de­man­de­ra tout de même un cer­tain tra­vail, no­tam­ment d’ap­pren­tis­sage d’une cer­taine dia­lec­tique et de la science de pro­duc­tion des sons tout court. Cercle ver­tueux : pour bien ap­pré­hen­der et as­si­mi­ler le conte­nu du livre, rien de mieux qu’une bonne lec­ture du­dit livre…

Acous­tique

Titres des cha­pitres on ne peut plus ex­pli­cites : « Des vi­bra­tions aux sons de la mu­sique », « Re­pré­sen­ta­tion des sons (so­na­grammes) », « Le sys­tème au­di­tif hu­main », « La per­cep­tion so­nore », « L'in­ten­si­té », « La hau­teur », « Le timbre », « Sys­tèmes d'in­ter­valles et ac­cor­dage des ins­tru­ments », « Voix et acous­tique ». Dif­fi­cile après ce­la d’igno­rer les te­nants et abou­tis­sants de ce qui est en fait le monde dans le­quel nous opé­rons : l’acous­tique mu­si­cale.

L’in­tro­duc­tion de l’ou­vrage ex­pose le phé­no­mène de la pro­duc­tion des sons et de quoi ils sont faits, la ma­nière dont on les re­pré­sente, notre sys­tème au­di­tif, comment on peut spé­ci­fier et clas­ser les pa­ra­mètres so­nores, et sur­tout on dé­crypte ce qui se passe du son phy­sique à sa per­cep­tion psy­cho­ana­to­mique, ce­la grâce aux so­na­grammes, as­so­ciés à un DVDROM per­met­tant no­tam­ment de les en­tendre. Klaus Blas­quiz

Quelques so­na­grammes ex­pli­ca­tifs

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.