Lo­ne­ly The Brave

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

Things Will Mat­ter [Hassle Re­cords / BMG]

Les pe­tits gars de Cam­bridge (Grande-Bre­tagne) ont fon­dé le groupe Lo­ne­ly The Brave à la fin des an­nées 2000 avec la vo­lon­té de pro­po­ser une musique si­tuée à mi-che­min entre Pearl Jam, les Deftones et The Na­tio­nal. Da­vid Jakes (chant), Mark Trot­ter (gui­tare), An­drew Bu­shen (basse), Ross Smi­th­wick (gui­tare) et Ga­vin « Mo » Ed­ge­ley (bat­te­rie) se sont fen­dus en 2013 d’un pre­mier al­bum, The Day’s War, qui dé­voi­lait un rock pour grands es­paces, avide des stades qui lui per­mettent de ré­vé­ler sa vraie na­ture, de prendre réel­le­ment de l’en­ver­gure. Se­cond opus pro­duit par Ross Or­ton (M.I.A., Arc­tic Mon­keys), Things Will Mat­ter voit le groupe an­glais pour­suivre sur sa lan­cée. Lo­ne­ly The Brave se plaît tou­jours à jouer au « yoyo so­nique » en dé­mar­rant ses chan­sons à ras de terre pour ra­pi­de­ment leur faire at­teindre des som­mets où la voix de Jakes dé­voile sa belle na­ture dra­ma­tique (« Black Mire », « What If You Fall In », « Dust & Bones »). Même si, une fois en concert, le chan­teur reste en re­trait du de­vant de la scène, il porte brillam­ment ses chan­sons tan­tôt apai­sées, tan­tôt éner­gi­sées. C’est cet équi­libre constant qui rend si pas­sion­nante la musique du com­bo bri­tish.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.