Un VPN au quo­ti­dien

KR Home-Studio - - CRÉER -

Les lignes qui suivent s’ap­pliquent à tous les pos­ses­seurs d’or­di­na­teurs, connec­tés, sous Windows ou Linux, même si nous nous fo­ca­li­sons ici sur les apps Mac et iOS. Se connec­ter à tra­vers un VPN n’est pas en­core un im­pé­ra­tif, mais risque bien de le de­ve­nir au fil du temps. En ef­fet, faire en sorte que son tra­fic sur la toile ne soit pas sous sur­veillance de­meure la pré­oc­cu­pa­tion de nombre d’entre nous. Exa­mi­nons en­semble une so­lu­tion plu­tôt confor­table.

vous, les pro­to­coles de tun­ne­li­sa­tion les plus usi­tés sont L2TP (dé­ve­lop­pé par Cis­co), PPTP (Mi­cro­soft) ou en­core IP­sec (don­nées chif­frées pour les ré­seaux IP). Par­mi les offres VPN al­ter­na­tives, ci­tons l’amé­ri­caine Hide My Ass (à vous de tra­duire), F-Se­cure Free­dome, en fran­çais, ou OpenVPN, un lo­gi­ciel qui vous per­met d’éta­blir vous-même une liai­son VPN. Lorsque l’on est connec­té à in­ter­net via un VPN, le tra­fic passe dans un tuyau pri­vé au mi­lieu du tuyau prin­ci­pal, le tra­fic de tout le monde. Ima­gi­nez une pe­tite ca­na­li­sa­tion pas­sant dans une plus grosse. Un ob­ser­va­teur ex­terne peut pui­ser (s’il le sou­haite) des in­fos dans la grosse ca­na­li­sa­tion, mais pas dans la pe­tite, qu’il ne voit pas. Pour par­ve­nir au site que vous sou­hai­tez vi­si­ter, il faut d’abord joindre le ser­vice VPN (iden­ti­fiant / mot de passe), ce der­nier vous oriente vers la des­ti­na­tion fi­nale. À la sor­tie, votre iden­ti­té (votre adresse IP) sur le ré­seau est dif­fé­rente, celle d’un or­di­na­teur du ser­veur VPN, si­tué géo­gra­phi­que­ment où vous l’avez

choi­si. Les vi­tesses d’ac­cès et de sor­tie doivent être au top pour que vous na­vi­guiez en toute trans­pa­rence, comme sans VPN. In­té­rêt, vous pou­vez être aux ÉtatsU­nis pour re­gar­der une sé­rie Net­flix non ac­ces­sible d’Eu­rope, en France lorsque vous êtes en dé­pla­ce­ment à l’étranger pour voir TF1, n’im­porte où pour vi­si­ter ano­ny­me­ment vos sites fa­vo­ris. Vérifiez ce que vous avez le droit de faire avec l’opé­ra­teur VPN, cer­tains in­ter­disent le peer-to­peer, d’autres ne dis­posent pas de ser­veurs là où vous dé­si­re­riez qu’il y en ait, ou bien li­mitent le nombre de ma­chines pou­vant se connec­ter sous le même compte. Cette re­marque est d’im­por­tance si vous pos­sé­dez plu­sieurs or­di­na­teurs, smart­phones, ta­blettes. NordVPN pro­pose toutes ces op­tions, six ma­chines au­to­ri­sées, à un ta­rif plus que rai­son­nable, 7 €/mois, 26 €/se­mestre et 42 €/an, soit 3,5 €/mois sur l’an­née.

Confi­gu­rer NordVPN

Connec­tez-vous à nordvpn.com, sé­lec­tion­nez votre for­fait ta­ri­faire et

té­lé­char­gez l’ap­pli­ca­tion Mac. L’ins­tal­leur place l’icône du ser­vice dans la barre de me­nus. Vous au­rez nor­ma­le­ment re­çu vos iden­ti­fiants de connexion à en­trer dans la fe­nêtre prin­ci­pale, en choi­sis­sant l’icône la plus à gauche et en cli­quant sur Con­nect. Dès lors, sé­lec­tion­nez un ser­veur dans le monde, soit par un clic sur la carte, soit par le nom de la ville où il est si­tué (fi­gure 1). Un si­gnal so­nore vous aver­tit de la bonne connexion. Votre tra­fic est dé­sor­mais ano­nyme ! (fi­gure 2). Na­vi­guez nor­ma­le­ment. Vérifiez que votre IP est bien dif­fé­rente de celle uti­li­sée ha­bi­tuel­le­ment (Pré­fé­rences sys­tème / Ré­seau) en la tes­tant via www.mon-ip.com, par exemple. Sous iOS, té­lé­char­gez l’app gra­tuite NordVPN via l’App Store et lais­sez-la ins­tal­ler tous les pro­to­coles VPN in­clus. Pour vous connec­ter, uti­li­sez Ré­glages, VPN, puis connec­tez-vous après avoir choi­si le lieu de connexion. Une icône VPN s’af­fiche dans la barre de me­nus de votre iDe­vice (fi­gure 3). Bonne nav’ ! Éric Chau­trand

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.