KR:

KR Home-Studio - - ARTISTES RENCONTRE -

Dans un pre­mier temps, peux‐tu nous par­ler de ton par­cours mu­si­cal. Quelles sont les pre­mières mu­siques qui t'ont in­ter­pel­lé ?

Oli­vier : Quand j'ai été en âge de prendre conscience de ce qui me plai­sait réel­le­ment, j'ai ai­mé tout ce qui était dis­co, punk et new wave. C'était dans la deuxième moi­tié des an­nées 70. Je pou­vais aus­si bien écou­ter Cer­rone que Pu­blic Image Li­mi­ted, ce­la pou­vait pa­raître an­ti­no­mique mais ça ne me po­sait pas de pro­blème. Ces mou­ve­ments mu­si­caux étaient très dif­fé­rents, mais cer­tains punks se sont es­sayés au dis­co. Au dé­but des an­nées 80, les fron­tières entre les deux styles sont de­ve­nues de plus en plus floues avec des groupes comme Hu­man League, par exemple. Le chan­teur, Phil Oa­key, était très fan des pro­duc­tions de Gior­gio Mo­ro­der ( voir le duo qu’ils forment sur la BO du film Elec­tric Dreams en 1984 – NdlR). Puis, dans les an­nées 80, je me suis je­té à corps per­du dans le hip hop et je suis, bien en­ten­du, pas­sé par la house, la tech­no, avec pas mal de rock en pa­ral­lèle. Quelle est la ge­nèse des com­pi­la­tions Cos­mic Ma­chine ?

En fait, il y a quelques an­nées, j'ai com­men­cé à mettre de cô­té des disques fran­çais des an­nées 60/70/80 sans avoir d’idée pré­cise en tête. Puis, quand j'ai fait écou­ter cette sé­lec­tion au di­rec­teur de Be­cause Mu­sic, Em­ma­nuel de Bu­re­tel ( le res­pon­sable de l’ex­plo­sion Daft Punk dans les an­nées 90), il a trou­vé que c'était une su­per idée de réunir tous ces mor­ceaux car il ne connais­sait pas la plu­part d'entre eux. Par la suite, j'ai élar­gi ma re­cherche pour ar­ri­ver au ré­sul­tat conte­nu dans le pre­mier vo­lume de la sé­rie. Est‐ce que l'on peut dire que ces com­pi­la­tions sont une ma­nière de mon­trer aux jeunes gé­né­ra­tions de la mu­sique élec­tro­nique qu'il exis­tait dé­jà des pro­duc­teurs en France dans les an­nées 70/80, que tout n'a pas dé­mar­ré avec Ho­me­work en 1997 ?

Oui, on me pose sou­vent cette ques­tion. Mon ob­jec­tif, c'est de mon­trer qu'avec tout ce qui a été pro­duit dans les an­nées 60/70/80, il y a une es­pèce de lo­gique qui conduit à l'émer­gence de groupes comme Air ou Daft Punk. Quand je me pré­pare à réa­li­ser une com­pi­la­tion comme Cos­mic Ma­chine, il y a tou­jours une thé­ma­tique der­rière et ce­la do­cu­mente des pé­riodes bien pré­cises, il peut y avoir comme une im­pres­sion de « jour­nal té­lé­vi­sé » de la mu­sique élec­tro­nique fran­çaise. Mais l'ob­jec­tif de ces com­pi­la­tions n'est pas d'édu­quer, c’est plu­tôt de faire connaître tous ces mor­ceaux que la plu­part des gens ne connaissent pas. Le but est éga­le­ment de réunir des ar­tistes connus

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.