KR:

KR Home-Studio - - ARTISTES RENCONTRES -

Ton his­toire ?

Fran­çois-Ré­gis Croi­sier : J’ai com­men­cé la mu­sique au ly­cée avec des amis, comme pas mal de monde je crois. J’ai joué dans quelques groupes un peu en di­let­tante avant de me mettre à écrire des chan­sons sur le tard, vers 25 ans en­vi­ron… C’est là que j’ai créé St. Au­gus­tine et en­re­gis­tré deux al­bums et deux EP dans une veine in­die folk an­glo­phone – pour ré­su­mer en trois mots ! Au bout de quelques an­nées, j’ai sen­ti que j’avais fait le tour de ce que je vou­lais ex­pri­mer dans St. Au­gus­tine et je me suis alors lan­cé dans PainNoir et par là même dans l’in­con­nu. Tes in­fluences ?

Beau­coup de song­wri­ters folk : Leo­nard Co­hen, Neil Young, Tim Har­din, beau­coup d’in­die pop des an­nées 90/2000 : Gran­dad­dy, Mo­jave 3, Giant Sand, El­liott Smith, mais aus­si quelques Fran­çais : Fran­çoise Har­dy, Bri­gitte Fon­taine, Ni­no Fer­rer, et pas mal de Bré­si­liens : Vi­ni­cius de Mo­raes, To­quin­ho, Tom Jo­bim, Cae­ta­no Ve­lo­so. Ton ma­tos ?

En gui­tares, je joue prin­ci­pa­le­ment sur une Mar­tin D-16GT et une Gretsch Elec­tro­ma­tic G5122DC dont j’ai chan­gé les mi­cros. J’ai aus­si une vieille Gib­son ES-125 qui au­rait grand be­soin d’une ré­vi­sion et une Fen­der Te­le­cas­ter US que j’ai cus­to­mi­sée. Je joue sur un Fen­der Blues Ju­nior avec quelques ef­fets : EHX Ho­ly Grail, EHX East Ri­ver Drive, TC Elec­tro­nic Flashback. J’ai aus­si quelques cla­viers dont un mi­croKORG que j’uti­lise énor­mé­ment… Quelles ont été les ins­pi­ra­tions qui t’ont me­né à l’écri­ture de ce pre­mier al­bum après l’aven­ture St. Au­gus­tine ?

Le pre­mier mo­teur a d’abord été de me lan­cer un dé­fi en écri­vant pour la pre­mière fois en fran­çais. Je n’avais pas d’ins­pi­ra­tion ou d’idée pré­cise et me suis lais­sé por­ter par mon en­vi­ron­ne­ment, par des images ou des mots cap­tés au fur et à me­sure de mes pé­ré­gri­na­tions… Comment s’est réa­li­sée la pro­duc­tion de l’al­bum ?

De ma­nière très ar­ti­sa­nale. On a qua­si­ment tout fait à deux avec un et si vous étiez ? seul mi­cro et as­sez peu d’ins­tru­ments. Tout s’est sou­vent bâ­ti Un ins­tru­ment : une au­to­harpe au­tour d’un en­semble gui­tare/voix Un son : le vent dans les branches au­quel sont ve­nus se gref­fer des Un al­bum : The Sopht­ware Slump ar­ran­ge­ments pas for­cé­ment de Gran­dad­dy simples, mais vo­lon­tai­re­ment Une époque : la nôtre n’est pas dis­crets… La co­hé­sion et le son de si mal… l’en­semble sont sû­re­ment nés de ces Une at­ti­tude : une non­cha­lance contraintes qui se sont trans­for­mées sa­vam­ment étu­diée en atout. Va­lé­rie Du­pretz

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.