Marble

L’as­sis­tant com­po­si­teur

KR Home-Studio - - TESTS - Fi­gure 2

Lorsque les Co­lo­nais (ha­bi­tants de Co­logne) de Ci­ne­ma­tique Ins­tru­ments sortent un nou­veau pro­duit, gé­né­ra­le­ment les com­po­si­teurs de mu­sique de films s’en ré­jouissent. Et leur der­nier-né Marble, un ins­tru­ment Kon­takt mo­derne et ver­sa­tile, pré­sen­té comme un « creative mu­sic tool », de­vrait en sé­duire plus d’un. Voi­ci pour­quoi…

Parce qu’ils sont eux-mêmes com­po­si­teurs, les créa­teurs de Ci­ne­ma­tique Ins­tru­ments com­prennent les be­soins de leurs pairs. Au fil des ans, leurs ou­tils sont pas­sés de simples banques d’ins­tru­ments fort bien faites à des ou­tils hy­brides, mé­lan­geant sé­quen­ceurs, ef­fets et timbres spé­ci­fi­que­ment dé­diés à la mu­sique à l’image, mais tou­jours simples de prise en main (fi­gure 1)… work­flow oblige. Après des bi­joux comme En­sem­blia, Fa­brique ou la fa­mille des Ge­cko, ils mettent leur ex­per­tise dans un nou­vel ins­tru­ment qui sim­pli­fie en­core plus la fa­bri­ca­tion d’am­biances ci­né­ma­tiques.

Open se­quen­cer

En seule­ment 543 Mo, Marble pro­pose 900 pre­sets très va­riés : ins­tru­ments sé­pa­rés, tex­tures to­nales, rythmes, drum beats, pat­terns am­bient, boucles de per­cus­sions… Tous ces sons sont ani­més par un double sé­quen­ceur seize pas, le coeur de Marble (fi­gure 2), dont chaque pas peut être édi­té en vo­lume, pan, filtre, ac­cord, drive, re­verse, lon­gueur et vé­lo­ci­té de note… soit au to­tal douze pa­ra­mètres par pas. Pour ali­men­ter ces deux pistes, 63 sources so­nores dont cer­taines mul­ti-échan­tillon­nées de Do 1 à Do 5 (jus­qu’à six round-ro­bins et jus­qu’à huit layers de dy­na­mique) re­pré­sen­tant plus de 2 500 samples in­di­vi­duels. À l’open se­quen­cer, il faut ajou­ter treize ef­fets au­to­ma­ti­sables sur 127 pas, ou contrô­lables en temps réel via le MI­DI. C’est ce que l’édi­teur ap­pelle le « Real Time Sound Sha­ping » : le son sé­quen­cé passe par la ma­trice d’ef­fets (filtres passe-haut et passe-bas, sa­tu­ra­tion, com­pres­sion, fre­quen­cy rate, ran­dom ge­ne­ra­tor et d’autres) dans la­quelle on peut des­si­ner des courbes de l’évo­lu­tion de chaque pa­ra­mètre (fi­gure 3). Le gros bou­ton au centre de l’in­ter­face (Marble Po­si­tion) per­met de na­vi­guer dans les dif­fé­rentes tables d’ef­fets.

Sons à pro­fu­sion

Marble nous a aus­si sé­duits par la qua­li­té et la va­rié­té des pre­sets qu’il pro­pose. Les 900 pre­sets sont clas­sés par ca­té­go­rie dans le pre­mier des quatre on­glets de l’in­ter­face en par­tant de la gauche (fi­gure 4). On y trouve : Am­biances (75), Slow Har­mo­nics (99), Up­tem­po Tones (120), Syn­the­tic Se­quences (113), Bass Lines (24), Per­cus­sive (157), Drum Beats (161), Rhyth­mis Es­sen­tials (87), Weird­ness (24), Single Player (23), Drum Kits (15). Ces pre­sets sont tous réa­li­sés à par­tir de trois groupes d’ins­tru­ments : To­nal / Har­mo­nic Sounds, Per­cus­sion Sounds et Pad Sounds. Dans le pre­mier sont re­grou­pés des sons or­ga­niques (E-Bass Single Notes, Te­le­cas­ter Single Notes, E-Gui­tar Har­mo­nics, Cel­lo Trio Piz­zi­ca­to, Flute Stac­ca­to, Ma­rim­ba, Vi­bra­phone/Me­tal­lo­phone, Ka­lim­ba, Al­to Glo­cken­spiel, Glas Bowl, E-Pia­no), des syn­thés (Pure Si­nus, Pure Saw, 80s Ty­pi­cal, Clas­si­cal, Korg MS20 Elek­tro Bass, Mo­dern Bass, Ana­log Vi­bra­phone, Ana­log Flute Synth, In­som­nia, Ma­gno­lia). Pour les per­cus­sions, on dis­pose de

drum kits dans des es­thé­tiques va­riées (Gretsch Jazz Drum, Bea­chTo­wel Drum, Elec­tro Drums, Do­mes­tic, Bun­ga­low, 80s DrumBox, Glit­ched, Korg MS20), ain­si que de sons per­cus­sifs di­vers (Set Of Glitch Sounds, Pro­ces­sed Bass Drum, Set Of Bass Drums, Bon­gos, Gran­cas­sa, Set Of Hand­claps, Ti­ny Skin Hand­drum, Tom Toms, Sha­ker, Dead Gui­tar Strokes, Mu­ted Me­tal Plates, Me­tal Sa­lad Bowl, Sea Con­tai­ner, Spokes, FX Set). En­fin pour les pads, on trouve : Am­bient, Si­nus 60 Hz Gra­nu­lar, Calm, Noise Frame, Stret­ched Me­tal, Noi­seS­wim­mer, Bow­led Tex­ture, 50s Or­ches­ter Stretch, Feed­backs, Noise & Di­gi­tal Dust, Gui­tar Cloud, Cra­ckle & Bell, Dr Ma­buse.

Marble, dans la digne li­gnée de ses pré­dé­ces­seurs, se ré­vèle être un su­perbe ins­tru­ment po­ly­va­lent, gé­né­ra­teur d’idées et d’am­biances har­mo­niques, mé­lo­diques et ryth­miques. Un pur bon­heur. Es­tève Pierre

Les deux pistes de l’open se­quen­cer. Usine à sons.

Sur me­sure.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.