Mo­lé­cule

KR Home-Studio - - CHRONIQUES ALBUMS -

60° 43’ Nord [Be­cause]

Comme chan­tait Pierre Ba­che­let : « Au nord, il y a les co­rons »… et Mo­lé­cule, se­rions-nous ten­té de ra­jou­ter. Comme dé­jà évo­qué dans ce ma­ga­zine, Ro­main De­la­haye est un pas­sion­né de mu­sique et d’océan, ce­lui de l’At­lan­tique plus par­ti­cu­liè­re­ment. Un peu à la ma­nière d’un Ste­fan Betke (alias Pole) ou Mau­ri­zio, il pro­pose une dub tech­no han­tée qui vogue aux confins des es­paces ter­restres pour mieux en scru­ter la ma­tière, la quin­tes­sence. D’après la bio­gra­phie de Mo­lé­cule, c’est au cours de l’hi­ver 2013, à Saint-Ma­lo, que Ro­main em­barque à bord du cha­lu­tier-usine Jo­seph Ro­ty II avec une poi­gnée de syn­thé­ti­seurs, gui­tares, mi­cros, pé­dales d’ef­fet, un or­di­na­teur, une table de mixage, des en­ceintes et une boîte à rythmes TR-808. Son but : com­po­ser, jouer, en­re­gis­trer et mixer un al­bum en na­vi­guant sur l’At­lan­tique nord. Après 34 jours sans es­cale, 4 896 miles par­cou­rus au mi­lieu de déferlantes de 17 mètres de haut, 60° 43’ Nord peut ap­pa­raître comme l’équi­valent ar­tis­tique (et so­nique) de la Grande Vague de Ka­na­ga­wa du peintre Ho­ku­sai. Entre mé­lo­dies lu­mi­neuses (« Hé­brides »), spa­tiales (« Shan­non », « Le Jar­din ») et mi­ni­ma­lisme ber­li­nois (« ZL 40 »), Mo­lé­cule tente d’im­pri­mer dans les cir­cuits le cô­té aléa­toire de la vie, l’im­per­fec­tion des ac­tions hu­maines, la cul­ture de l’er­reur qui est sou­vent ba­layée au­jourd’hui par l’om­ni­po­tente tech­no­lo­gie. Le se­cond CD, quant à lui, offre un live dan­tesque en­re­gis­tré aux Trans­mu­si­cales de Rennes l’an­née der­nière. Bon voyage !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.