Mel­vins

KR Home-Studio - - CHRONIQUES ALBUMS -

Basses Loa­ded [Ipe­cac Re­cor­dings / PIAS]

L’une des par­ti­cu­la­ri­tés de la for­ma­tion amé­ri­caine des an­nées 80 est d’avoir vu dé­fi­ler en son sein une mul­ti­tude de bas­sistes. C’est donc tout na­tu­rel­le­ment que le chan­teur gui­ta­riste Buzz Os­borne et le bat­teur Dale Cro­ver se sont ad­joint les ser­vices de plu­sieurs quatre-cor­dites pour ce 24e al­bum. En plus de re­trou­ver les bas­sistes ré­gu­liers du groupe, Dale Cro­ver (son deuxième ins­tru­ment), Ja­red War­ren (Big Bu­si­ness), Jeff Pin­kus (But­thole Sur­fers) et Tre­vor Dunn (Mr. Bungle, Fan­tô­mas), on peut éga­le­ment en­tendre Ste­ven McDo­nald (Redd Kross, Off!) et Krist No­vo­se­lic (Nir­va­na), ce der­nier jouant éga­le­ment de l’ac­cor­déon sur le punk ma­ri­time de « Maybe I Am Amu­sed ». Les Mel­vins res­tent ici fi­dèles à leur vo­lon­té de brouiller les pistes so­nores et de dé­cloi­son­ner les genres. On re­trouve donc les dif­fé­rentes in­fluences de la for­ma­tion par­fai­te­ment in­té­grées à son uni­vers : le rock doom fa­çon Black Sab­bath (« The De­cay », « Beer Hip­pie », « Cap­tain Come Down », « War Pus­sy ») mé­lan­gé à des am­biances grunge (« Cho­co Plum­bing »), des clins d’oeil aux quatre de Li­ver­pool (« I Want To Tell You ») ou au jazz-rock pro­gres­sif (« Pla­net Dis­truc­to »). Après avoir tu­toyer les som­mets au cours d’une longue car­rière dis­co­gra­phique, Hou­di­ni (1993), Sto­ner Witch (1994), le groupe fa­vo­ri de feu Kurt Co­bain livre ici un disque un peu dé­cou­su mais qui offre une bonne dose d’adré­na­line.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.