Plaid

KR Home-Studio - - CHRONIQUES ALBUMS -

The Dig­ging Tra­ge­dy [Warp]

De­puis plus de vingt ans, les Lon­do­niens Ed Hand­ley et Andy Tur­ner se consacrent à Plaid, leur duo elec­tro­ni­ca (ils ont au­pa­ra­vant fait aus­si par­tie de Black Dog). À l’image du vi­suel qu’ils ont choi­si – pro­fu­sion abs­traite de formes géo­mé­triques digne d’une pochette d’an­tan –, ils n’ont pas opé­ré de ré­vo­lu­tion pour ce neu­vième al­bum. À moins qu’on ne sur­es­time la pré­sence dis­crète d’une gui­tare çà et là qui sonne un peu comme Du­rut­ti Co­lumn. Les deux com­po­si­teurs creusent un sillon en­ta­mé il y a long­temps avec Not For Trees, avec pour ligne de conduite de conce­voir, avec ma­chines et lo­gi­ciels, une mu­sique d’ap­pa­rence déshu­ma­ni­sée qui se ré­vèle émou­vante dès qu’on lui ac­corde l’at­ten­tion né­ces­saire. Avec Plaid, comme chez d’autres ar­tistes Warp his­to­riques, l’en­jeu se si­tue dans les dé­tails. Ins­pi­rés par la tech­no de De­troit, la cul­ture orien­tale (« Lambs­wood »), l’acid house (entre autres), les mo­tifs mé­lo­diques se suc­cèdent par vagues, se confrontent avec des ryth­miques com­plexes pour faire avan­cer les mor­ceaux se­lon une mé­ca­nique qui leur est per­son­nelle. « Sa­la­dore » consti­tue un bon re­flet de leur si­gna­ture so­nore : des nappes de syn­thé dra­ma­tiques évo­luent, po­sées sur des beats mou­vants comme un mille-pattes. Les ama­teurs se­ront sous le charme, comme au­pa­ra­vant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.