Le plein de puis­sance

KR Home-Studio - - LE GUIDE ULTIME DU HOME -STUDIO -

L’ar­ri­vée du DX7 au dé­but des an­nées 80 a ré­vo­lu­tion­né l’ar­chi­tec­ture so­nore des syn­thé­ti­seurs. Le temps des ana­lo­giques est pas­sé (pour quelques dé­cen­nies seule­ment, puis­qu’on les voit re­ve­nir en force) et les syn­thé­ti­seurs nu­mé­riques n’ont ces­sé d’évo­luer de­puis lors.

Cette grande fa­mille re­groupe les syn­thé­ti­seurs à mo­dé­li­sa­tion (à ne pas confondre avec les pure ana­logues), les works­ta­tions, les syn­thé­ti­seurs de scène, etc. En gé­né­ral la po­ly­pho­nie est éle­vée (sauf pour les mo­dé­li­sa­tions), la mul­ti­tim­bra­li­té est presque tou­jours pré­sente, tout comme les mul­ti-ef­fets. Ils ex­cellent dans les re­gistres de timbres plus clas­siques, sur­tout s’il s’agit de sta­tions de tra­vail, et leurs cla­viers couvrent de cinq à sept oc­taves pour nombre de gammes de pro­duits, quel que soit le construc­teur. Gé­né­ra­le­ment, toutes les works­ta­tions pos­sèdent un écran lar­ge­ment di­men­sion­né et tac­tile dans la ma­jeure par­tie des cas. Les connexions sont mul­tiples et per­mettent à ces ins­tru­ments de s’ou­vrir à l’en­vi­ron­ne­ment in­for­ma­tique, MI­DI, au­dio…

D’une cer­taine fa­çon on se­rait ten­té de dire qu’il n’est nul be­soin d’une DAW (Di­gi­tal Au­dio Works­ta­tion) lo­gi­cielle. Ce­pen­dant, la grande ma­jo­ri­té des mu­si­ciens pos­sèdent un or­di­na­teur équi­pé d’une carte son ou d’une in­ter­face au­dio plus pro­fes­sion­nelle et nombre de plu­gins d’ins­tru­ments vir­tuels, nu­mé­riques par définition…

Alors, l’idéal est-il à mi-che­min entre le hard­ware et le tout lo­gi­ciel ? C’est sans doute dans cette di­rec­tion qu’il faut cher­cher. Rien ne rem­place le plai­sir et les vraies sen­sa­tions mu­si­cales de jouer sur un ins­tru­ment réel, d’une part, et le jeu sur scène ou en ré­pé­ti­tion est bien plus pro­bant sans s’en­com­brer d’un or­di­na­teur, d’autre part. Les syn­thé­ti­seurs nu­mé­riques et les works­ta­tions ont en­core de beaux jours de­vant eux, car ils sont bien sou­vent sources d’ins­pi­ra­tion et le point de dé­part d’une com­po­si­tion, même si celle-ci se ter­mine presque tou­jours mixée dans un lo­gi­ciel ! Mi­ka Stol­kin

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.