Une offre plé­tho­rique !

KR Home-Studio - - LE GUIDE ULTIME DU HOME -STUDIO -

Dif­fi­cile de se dé­ci­der sur tel ou tel mo­dèle lors du choix, pour­tant im­por­tant, d’une in­ter­face au­dio pour son home-stu­dio. Avant de pen­ser à l’achat d’un tel pé­ri­phé­rique, il convient d’abord de faire le point sur les at­tentes et be­soins liés à sa confi­gu­ra­tion, sur les spé­ci­fi­ca­tions tech­niques mi­ni­males que doit pos­sé­der une carte son en 2016, le ma­té­riel que l’on pos­sède dé­jà et en­fin, nerf de la guerre, le bud­get que l’on sou­haite y consa­crer.

Com­men­çons par les si­gnaux à en­re­gis­trer, type et nombre : une voix, une gui­tare/basse, un syn­thé, les trois en­semble, un groupe, en stu­dio, en mo­bi­li­té, avec un or­di­na­teur, un iPad, les deux ? Ce der­nier point im­plique une in­ter­face de type Class Com­pliant, ca­pable de fonc­tion­ner aus­si bien avec un or­di­na­teur qu’un iDe­vice, soit à par­tir d’un port spé­ci­fique, soit via la com­mu­ta­tion du mode de fonc­tion­ne­ment.

Si l’en­re­gis­tre­ment d’un groupe n’est que ponc­tuel ou rare et que l’idée est plu­tôt de ma­quet­ter à la mai­son, une in­ter­face ca­pable d’en­re­gis­trer jus­qu’à quatre en­trées va­riées si­mul­ta­né­ment suf­fi­ra. Bien vé­ri­fier qu’il est pos­sible d’y rac­cor­der et ali­men­ter un mi­cro sta­tique via la four­ni­ture de la ten­sion fan­tôme 48 V et qu’une en­trée pré­am­pli­fiée pour gui­tare (basse) élec­trique pas­sive est pré­sente.

Une paire d’en­trées ligne sté­réo est un plus cer­tain afin de cap­tu­rer, au be­soin, le son d’un syn­thé, d’un lec­teur au­dio ou tout autre si­gnal com­pa­tible.

Les conver­tis­seurs ana­lo­giques/nu­mé­riques doivent im­pé­ra­ti­ve­ment sa­voir fonc­tion­ner en 24 bits, la fré­quence d’échan­tillon­nage de­vant at­teindre 48 kHz, au mi­ni­mum.

Une in­ter­face MI­DI en DIN In/Out est bien­ve­nue si vous dis­po­sez d’un pé­ri­phé­rique à ce stan­dard (pia­no nu­mé­rique, syn­thé, ex­pan­deur), ce­lui-ci pou­vant faire office de cla­vier de com­mande et/ou de boîte à sons com­plé­men­taire.

Une in­ter­face au­dio­nu­mé­rique S/PDIF est un plus, afin d’ache­mi­ner des si­gnaux au­dio ex­ternes vers ou à l’ex­té­rieur de la carte son.

Cô­té sor­ties, s’il est pos­sible de tra­vailler avec une simple paire, une se­conde per­met d’op­ter pour un autre sys­tème d’écoute à des fins de com­pa­rai­son entre autres. La pré­sence d’un po­ten­tio­mètre gé­rant l’écoute sans la­tence peut s’avé­rer utile se­lon l’or­di­na­teur pos­sé­dé.

Au-de­là de quatre en­trées, les mêmes prin­cipes s’ap­pliquent, en te­nant compte de la di­ver­si­té des sources à ac­qué­rir, de la qua­li­té des conver­tis­seurs et de celle des pré­am­plis d’ac­qui­si­tion. Bon choix ! éric Chau­trand

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.