Plus que vi­vant…

KR Home-Studio - - NEWS -

La Ro­chelle, il n’y a pas que la mer, les mu­sées d’his­toire et les huîtres, il y a sur­tout à la mi­juillet les Fran­co­fo­lies, 32e édi­tion cette an­née. Pour les or­ga­ni­sa­teurs du fes­ti­val cha­ren­tais, Mor­gane Pro­duc­tion, c’est aus­si l’heure du bi­lan avec une édi­tion re­cord en fré­quen­ta­tion mal­gré les tristes évé­ne­ments qui ont en­deuillé les fes­ti­vi­tés du 14 juillet sur la Côte d’Azur.

Voi­ci le bi­lan de cette édi­tion 2016 en quelques chiffres : 90 320 en­trées en salle pour une fré­quen­ta­tion glo­bale de 145 000 fes­ti­va­liers sur les cinq jours, en y ajou­tant les scènes gra­tuites du vil­lage Fran­coFou et le « FrancOff ». Ce sont 86 concerts qui se sont dé­rou­lés dans di­vers en­droits de la ville, soit six es­paces, dont le point culmi­nant est la grande scène Jean-Louis Foul­quier sur l’es­pla­nade St-Jean d’Acre. Cette an­née, un par­te­na­riat a été ren­for­cé avec la salle des mu­siques ac­tuelles La Si­rène, qui a ac­cueilli les Nuits Col­lec­tives en ou­ver­ture et fer­me­ture du fes­ti­val, soit deux soi­rées thé­ma­tiques, l’une élec­tro et l’autre hip hop, avec une carte blanche à Yous­sou­pha. Par­mi ces 86 concerts, 14 ont af­fi­ché com­plet, tan­dis que le taux de rem­plis­sage a été éva­lué à 94 %.

D’un point de vue éco­no­mique, les Fran­cos ce sont : 579 per­sonnes qui tra­vaillent sur le fes­ti­val, tan­dis que les re­tom­bées fi­nan­cières, se­lon une étude réa­li­sée par NXA en 2014 et 2015, af­fichent 11 mil­liards d’eu­ros. Tou­jours avec cette vo­lon­té de sou­te­nir la jeune scène mu­si­cale fran­çaise, as­so­ciée bien sûr à leur tra­vail tout au long de l’an­née sur le Chan­tier des Fran­cos, la sé­lec­tion 2016 a été lar­ge­ment pro­gram­mée au Théâtre Ver­dière, au Grand Théâtre de La Cour­sive et à La Si­rène. Par­mi ces 14 ar­tistes, mil­lé­sime 2016 (voir KR n°318), les Prix 2017 re­viennent à NORD pour le Prix Fé­lix Le­clerc ; le jeune ar­tiste re­çoit éga­le­ment le prix du Club des En­tre­prises avec Ca­mille Har­douin. Ce sont en fait 60 % de concerts, sur les 86 an­non­cés, qui ont été consa­crés aux jeunes ar­tistes « dé­cou­vertes ».

Les Fran­cos, ce sont aus­si des créa­tions au­tour du pa­tri­moine mu­si­cal fran­çais. On sa­lue­ra la créa­tion ori­gi­nale Hen­ri, Bri­gitte et Da­niel, un spec­tacle pro­po­sé par Bri­gitte au­tour d’une re­vi­site des mor­ceaux de Da­niel Ba­la­voine. Autre sen­sa­tion, la ré­in­ter­pré­ta­tion de Ber­nard La­villiers de son al­bum Pou­voir sor­ti en 1979.

Par­mi les ex­cel­lentes pro­po­si­tions mu­si­cales de cette édi­tion 2016, sou­li­gnons la Fête à Ibra­him Maa­louf qui nous a of­fert de voir ap­pa­raître sur scène le ta­len­tueux bas­siste Mar­cus Miller sur plu­sieurs mor­ceaux. Ne ra­tez pas non plus le pro­chain spec­tacle de Ka­te­rine en acous­tique, voix et pia­no, qui se fait une joie de ré­in­ter­pré­ter ses mor­ceaux en to­tal dé­ca­lage. Après une longue at­tente du groupe, fé­li­ci­ta­tions aux in­gés-son de Louise At­taque qui nous ont pro­po­sé une so­no­ri­sa­tion d’une qua­li­té ex­cep­tion­nelle avec un tra­vail éton­nant sur la voix de Gaë­tan Rous­sel. Grâce à une pro­gram­ma­tion éclec­tique, nous avons pu voir aus­si Maître Gims (OK ça c’est fait), mais sur­tout les In­sus en ex­trême forme, et qui ont clô­tu­ré ces cinq jours de fes­ti­vi­tés. Les dates de la 33e édi­tion sont dé­jà connues. Les Fran­cos 2017 se dé­rou­le­ront du 12 au 16 juillet, même en­droit, même eu­pho­rie… Thier­ry De­mou­gin

Ka­te­rine. Ibra­him Maa­louf.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.