M

KR Home-Studio - - AUTOPROD -

ais qu’est-ce que la Fra­ca-Ma et ce dis­po­si­tif Pro­pul’Son ? Sur une dé­marche ré­gio­nale, la Fra­caMa est l’en­ti­té consti­tuée dans une as­so­cia­tion de di­verses struc­tures (école, salle, ra­dio…). Pro­pul’Son est son moyen de dif­fu­sion en di­rec­tion des jeunes ar­tistes. Ce dis­po­si­tif couvre di­vers dé­par­te­ments (18, 28, 36, 37, 41, 45). Les groupes ré­gio­naux, trois par ses­sion, sont sou­te­nus en de­ve­nir, tan­dis qu’une di­zaine d’autres pro­fite d’un rayon­ne­ment dé­par­te­men­tal. KR : De­puis quand existe le dis­po­si­tif de re­pé­rage et d’ac­com­pa­gne­ment Pro­pul’Son ?

Jé­ré­mie Hahn : Le dis­po­si­tif de re­pé­rage et d’ac­com­pa­gne­ment Pro­pul’Son existe de­puis 2004. Plus d’une di­zaine d’an­nées donc. À la base, il n’était pas consti­tué comme il l’est ac­tuel­le­ment. On était plu­tôt axés sur une vo­lon­té de « dif­fu­sion », no­tam­ment avec une scène Pro­pul’Son qui était pré­sente au Prin­temps de Bourges. Au­jourd’hui nous sommes pré­sents sur Terres du Son, notre scène la plus im­por­tante, mais nous avons aus­si éta­bli des par­te­na­riats avec d’autres fes­ti­vals comme les Ro­cko­mo­tives de Ven­dôme dans le Loir-et-Cher (41) où nous dis­po­sons de cartes blanches, ou en­core en Tou­raine avec Au­card de Tours (Indre-et-Loire, 37). Dans le Loi­ret, c’est le fes­ti­val Hop Pop Hop à Or­léans qui se tien­dra en sep­tembre pro­chain ( NdlR : les 16 et 17 sep­tembre) qui nous sou­tient. Dans les dé­par­te­ments de l’Indre (36) et du Cher (18), nous sommes en­core en train d’étu­dier une fu­ture pré­sence sur les évé­ne­ments lo­caux. Si nous avions dé­jà en tête la pro­po­si­tion d’une ébauche d’ac­com­pa­gne­ment, dé­sor­mais c’est tout le ré­seau ré­gio­nal qui va s’im­pli­quer sui­vant les be­soins. Pro­pul’Son fait donc par­tie du dis­po­si­tif me­né par la Ré­gion Centre - Val de Loire via la Fra­ca-Ma. D’où pro­viennent les fi­nan­ce­ments ?

Ils viennent es­sen­tiel­le­ment de la Ré­gion Centre - Val de Loire et de la Drac. Quelles sont les ac­tions de ce dis­po­si­tif ?

Les ac­tions prin­ci­pales sont di­verses. Tout d’abord, tout ce qui va tou­cher à la for­ma­tion au sens large, ce que nous ap­pe­lons les lo­giques de trans­mis­sion. Ce­la peut être des mo­dules à l’uni­té comme : « Dé­mar­cher des lieux et struc­tures de dif­fu­sion », « Pré­pa­rer une tour­née », « Se struc­tu­rer ad­mi­nis­tra­ti­ve­ment ». Cet as­pect de struc­tu­ra­tion des pro­jets est im­por­tant pour nous. Nous avons aus­si des for­ma­tions tech­niques comme du coa­ching vo­cal ou du dé­ve­lop­pe­ment de tech­niques ins­tru­men­tales.

La pro­duc­tion pho­no­gra­phique et au­dio­vi­suelle est un autre axe pri­mor­dial. Il va se dé­cli­ner soit en con­seil sur la pro­duc­tion de disque, la mise en place d’un plan­ning de pro­mo­tion, ou alors sur les ma­nières d’al­ler cher­cher des fi­nan­ce­ments com­plé­men­taires à ce que nous ap­por­tons. Nous in­ter­ve­nons aus­si sur l’as­pect ré­si­dence pour la pro­duc­tion scé­nique, lu­mière ou son. L’aide à la dif­fu­sion va se dé­cli­ner grâce à nos adhé­rents en pro­po­sant lo­ca­le­ment des temps de concerts. La mise en re­la­tion avec des pro­fes­sion­nels qui peuvent être des tour­neurs ou des la­bels fait aus­si par­tie de nos mis­sions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.