Oli­vier Korg Ch­ro­nos

KR Home-Studio - - AUTOPROD STUDIO DES POTES -

Nom de nom, voi­là un pa­tro­nyme qui me dit quelque chose… Entre mys­tère et si­gnal fort, Mère Na­ture nous au­rait-elle en­voyé un pas­sion­né de cla­viers ? La mu­sique lève le voile pour dres­ser les nappes, le mes­sa­ger est bel et bien dé­si­gné pour syn­thé­ti­ser tout un plai­sir des­si­né à coups de touches. Ain­si est dé­li­vrée une am­bient sur la­quelle se dé­tachent des re­liefs ac­cro­cheurs, et au sein d'une mu­sique pour­tant faite de cha­leur, se ré­vèle une fraî­cheur don­nant du ton à la pa­lette. Et chro­ma­ti­que­ment par­lant, notre ar­tiste s’est équi­pé pour en­voyer les cou­leurs : Cu­base Ar­tist, un PC HP, un cla­vier maître M-Au­dio Oxy­gen 61 et un ar­ran­geur Korg Pa50SD éga­le­ment uti­li­sé en cla­vier maître, ain­si que des ins­tru­ments VST (HALion de Stein­berg…). « Je re­cherche sur­tout à ex­pri­mer des sou­ve­nirs et des am­biances dans des lieux qui me sont chers et les ar­tistes que j’écoute de­puis des an­nées (Jean-Mi­chel Jarre, Queen, Brian May, Muse, Wen­dy Car­los…) font le reste. J’ai en­re­gis­tré Ch­ro­nos quand j’ai em­mé­na­gé à Cha­tou, dans les Yve­lines, pas très loin du lieu d’en­re­gis­tre­ment des al­bums my­thiques de Jean-Mi­chel Jarre. L’am­biance des Im­pres­sion­nistes m’a éga­le­ment beau­coup mar­qué. » Un mes­sa­ger mu­si­cal qui se donne beau­coup et un nom qui en dit long. Au nom de l'air, au nom du rythme, au nom du Saint Cla­vier. Amen(-moi cet al­bum im­mé­dia­te­ment !).

KR : Le choix de votre pseu­do té­moigne d'une pas­sion pour… Korg ! Pour­quoi cette marque en par­ti­cu­lier ? J’ai trou­vé que Korg était un nom qui son­nait bien, court et di­rect. J’ap­pré­cie éga­le­ment beau­coup les cla­viers de cette marque. C'est là votre pre­mier al­bum et le deuxième est dé­jà en cours, comme un top dé­part qui vous a fait pas­ser du plai­sir de jouer au plai­sir de créer et de concré­ti­ser. Qu'est-ce qui vous a fait sau­ter le pas ? L’idée de faire un al­bum m’est ve­nue d’un échange avec Fran­cis Rim­bert, puis des en­cou­ra­ge­ments de Mi­chel Geiss lorsque j’ai pu­blié Ch­ro­nos 1, de Pierre Jac­quot et de Ch­ris­tian Braut, que je re­mer­cie cha­leu­reu­se­ment. Un tel sou­tien m’a énor­mé­ment mo­ti­vé et mis éga­le­ment au dé­fi. Tous les avis que j’ai pu re­ce­voir m’ont été très utiles tout en gar­dant un grand plai­sir à jouer. J’ai pu­blié mes mor­ceaux sur YouTube, Dai­ly­mo­tion, SoundC­loud et Ja­men­do, avec un nombre d’écoutes et de té­lé­char­ge­ments au­quel je ne m’at­ten­dais vrai­ment pas. Une ra­dio as­so­cia­tive sur in­ter­net, dé­diée à la mu­sique élec­tro­nique, Ra­dio Equi­noxe, dif­fuse éga­le­ment ré­gu­liè­re­ment mes titres. Le dé­but d’une très belle aven­ture ! O.C.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.