Ae­ris – Hy­brid Choir De­si­gner

3‐en‐1

KR Home-Studio - - MIGIC - Fi­gure 1

Avec Ae­ris, les Amé­ri­cains de Vir2 pro­posent un ins­tru­ment très ori­gi­nal à base de voix mixtes. Non pas un énième choeur sym­pho­nique en la­tin, mais un « Hy­brid Choir De­si­gner », comme ils se plaisent à le nom­mer. Très utile pour in­ven­ter des pads de voix à l’in­fi­ni, mais pas que. Car on peut aus­si y im­por­ter ses propres sons…

Ae­ris, en 7,85 Go sur le disque dur, pro­pose trois ins­tru­ments dif­fé­rents. Ces trois patchs Kon­takt, qui se nomment Per­for­mance, Pads et User, rem­plissent cha­cun des fonc­tions bien dis­tinctes. Le pre­mier (fi­gure 1) pro­pose, di­rec­te­ment ac­ces­sibles, deux choeurs, hommes et femmes, ain­si que quatre so­listes : basse, té­nor, al­to et so­pra­no. Femmes à droite et hommes à gauche sur l’in­ter­face (on a plus l’ha­bi­tude du contraire sur scène). At­ten­tion, il ne s’agit pas de la po­si­tion dans l’es­pace sté­réo, mais seule­ment d’une con­ven­tion gra­phique. On ac­tive (vert ou­vert / rouge fer­mé) chaque voix avec une li­mi­ta­tion : pour les hommes et les femmes, on ne peut ac­ti­ver si­mul­ta­né­ment le choeur et les so­listes. On peut par contre mé­lan­ger so­listes hommes et choeur de femmes et vice ver­sa. Pour avoir so­listes et choeurs d’hommes ou de femmes en même temps, il faut ou­vrir deux ins­tances d’Ae­ris. Per­for­mance dis­pose de trois voyelles que l’on peut chan­ger par keys­witch : A, O, U plus M (bouche fer­mée). On choi­sit pour l’en­semble des voix soit le­ga­to (avec temps de le­ga­to ajus­table en cli­quant sur Edit), soit po­ly­pho­nique. Chaque voix dis­pose de son propre re­gistre : Mi 0 à La# 1 pour les basses, Si 1 à Sol 3 pour les té­nors et Mi 0 à La 2 pour les choeurs d’hommes ; Sol# 3 à Ré# 5 pour les al­tos, Mi 5 à La 6 pour les so­pra­nos et Fa# 3 à Si 5 pour les choeurs de femmes. On peut aus­si faire se re­cou­vrir les dif­fé­rentes voix avec Over­lap. Quant à Pads (fi­gure 2), il pro­pose deux mo­teurs (A et B) en pa­ral­lèle, cha­cun dis­po­sant de pre­sets clas­sés par genre (Calm, Uplift, Dis­tor­ded, Ten­sion, Mo­tion et Ef­fects) (fi­gure 3). Un grand soin a été por­té à ces so­no­ri­tés de dé­part, of­frant ain­si une belle va­rié­té de timbres et d’am­biances.

Im­por­ter ses propres samples

Le troi­sième patch, User, per­met pour la pre­mière fois chez Vir2, mais aus­si chez les concur­rents, d’im­por­ter ses propres samples (fi­gure 4). Cette op­tion n’est pos­sible qu’avec la ver­sion com­plète de Kon­takt. Pour ce­la il suf­fit de cli­quer sur l’ou­til Clé à Mo­lette pour ou­vrir la fe­nêtre dans la­quelle on va vi­sua­li­ser les six groupes cor­res­pon­dant aux six zones de l’in­ter­face (nom­mées de One à Six). En­suite, dans ce « Map­ping Edi­tor », on peut faire glis­ser les sons, comme on le fait lors­qu’on construit un ins­tru­ment, et pré­ci­ser leurs am­bi­tus et root note. Pour le play-back, on a le choix entre Beat Ma­chine et Sam­pler. Il est aus­si pos­sible d’im­por­ter des Apple Loops ou des fi­chiers Acid. Dé­ver­rouiller ain­si un ins­tru­ment du com­merce est une idée aus­si gé­né­reuse qu’évi­dente qui offre de nom­breuses pos­si­bi­li­tés, à com­men­cer par l’échange de pre­sets entre uti­li­sa­teurs. Es­pé­rons que d’autres édi­teurs em­boî­te­ront le pas à Vir2 à l’ave­nir dans cette bonne pra­tique.

&

S’ils cor­res­pondent à des uti­li­sa­tions dif­fé­rentes, les trois patchs ont en com­mun plu­sieurs ré­glages : une ré­verb, une en­ve­loppe et un éga­li­seur, juste sous la par­tie su­pé­rieure prin­ci­pale de l’in­ter­face. Pe­tit bé­mol : les bou­tons sont très pe­tits et dif­fi­ciles à at­tra­per lors­qu’on veut les édi­ter. Tout en bas, à gauche de l’icône « mai­son », on trouve deux on­glets : Mo­ve­men­tet Ef­fects. Le pre­mier est com­po­sé d’un sys­tème com­plet de mo­du­la­tions syn­chro­ni­sées au tem­po (à gauche). On peut ain­si tra­vailler en rythme sur le vo­lume, le pan, l’ac­cord

et un filtre low pass. Dans la par­tie droite, un sé­quen­ceur (ré­glable jus­qu’à seize pas) per­met de com­po­ser des mo­tifs dont on pro­gram­me­ra vo­lume et pitch sur chaque pas. Chaque mo­dule ( Mo­du­la­tion et Se­quen­cer) bé­né­fi­cie de ses propres pre­sets. Avec l’on­glet Ef­fects, on ajoute six ef­fets clas­siques : Comp, De­lay, Cho­rus, Flan­ger, Skrea­mer et Spread.

Comme pour ses pré­cé­dents ins­tru­ments, Vir2 a su in­no­ver avec Ae­ris. L’in­ter­face mi­ni­ma­liste et néan­moins ef­fi­cace per­met de s’ap­pro­prier l’ins­tru­ment en quelques mi­nutes. Non seule­ment les pre­sets sont su­perbes, mais la pos­si­bi­li­té d’im­por­ter ses samples dans un ins­tru­ment du com­merce s’an­nonce comme une pe­tite ré­vo­lu­tion. Es­pé­rons qu’elle fe­ra école chez la concur­rence… Pierre Es­tève

De beaux pre­sets… per­met l’im­port de sons.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.