Speed Ca­ra­van

KR Home-Studio - - CHRONIQUES ALBUMS -

Big Blue De­sert [World Vil­lage / Har­mo­nia Mun­di]

Meh­di Had­dab, maître in­con­tes­té du oud élec­trique et cus­to­mi­sé, re­vient pour cette ren­trée avec son nou­veau pro­jet de Speed Ca­ra­van. Ce­lui que l’on avait pu dé­cou­vrir dans des for­ma­tions comme Eko­va et DuOud, et qui nous avait of­fert un ex­cellent pre­mier al­bum en 2008, Ka­la­sh­nik Love, sous le nom de ce pro­jet Speed Ca­ra­van, ne nous dé­çoit pas au­jourd’hui. Fran­çais d’ori­gine al­gé­rienne, ins­tal­lé à Biar­ritz, Meh­di est un mu­si­cien aty­pique, éton­nam­ment d’abord par ses in­fluences mul­tiples. Le rock, qu’il soit psy­ché­dé­lique ou pro­gres­sif. C’est donc sur cet es­prit se­ven­ties que Meh­di na­vigue sans ou­blier sa si­gna­ture so­nore qu’est la mu­sique arabe, ot­to­mane et ber­bère. Big Blue De­sert a été en­re­gis­tré au Sé­né­gal, à Da­kar aux my­thiques stu­dios 26 de Hen­ri Gilla­bert, mu­si­cien cla­vié­riste du fa­meux groupe Xa­lam. La dé­fer­lante so­nore est bien au ren­dez-vous et le oud de Meh­di se trans­forme en une sorte de « oud he­ro » fa­çon 70. Nous avons été sé­duits après quelques ex­ploits tech­niques dé­mons­tra­tifs sur les pre­mières pistes par des mor­ceaux plus uni­ver­sels comme « These Days » et « Ocean Street » qui laissent per­ce­voir cette im­mense di­men­sion de par­tage qui a nour­ri la mu­sique afri­caine et oc­ci­den­tale. Alors, prêt pour Speed Ca­ra­van ?

Deux ans après son pre­mier al­bum bri­co­lé la va-vite, le groupe de Ge­nève re­vient avec un nou­vel opus sa­vam­ment ré­flé­chi. Le qua­tuor consti­tué par Théo Wy­ser (chant, gui­tare), Jool Mar­ty (gui­tare, cla­vier), Ro­bin Sch­nei­der (basse) et Guillaume Louis (bat­te­rie) a dé­ci­dé de fran­chir le cap de la pro­duc­tion en s’as­so­ciant à l’Amé­ri­cain An­dri­ja To­kic, pro­duc­teur ex­pé­ri­men­té no­tam­ment au­près de groupes tels que Ala­ba­ma Shakes et Ben­ja­min Boo­ker. C’est donc à Na­sh­ville, Ten­nes­see, que les Suisses ro­mands se sont en­vo­lés. Grand bien leur a pris car cette ga­lette de onze titres sent bon les re­lents ana­lo­giques de l’époque, une sorte de six­ties re­vi­val avec sa bonne dose de soul. On est ain­si té­lé­por­té dans le temps… Kinks, Cree­dance Clear­wa­ter Re­vi­val, des in­fluences in­dé­niables mais avec ce souffle de mo­der­ni­té por­té par la voix sen­suelle de Théo et les gui­tares va­po­reuses de Jool. Spé­ciales sen­sa­tions pour des mor­ceaux comme « Ma­mi Wa­ka » qui ouvre l’al­bum. Dans un genre plus sou­ly-funk, le sé­dui­sant « Be­low Eter­nal Snow » en­chante l’es­prit post-psy­ché avec ses cla­viers élec­triques d’un autre temps. À dé­cou­vrir d’ur­gence : www.thea­ni­men.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.