Quand Time Ma­chine a des pro­blèmes…

KR Home-Studio - - CRÉER -

Le prin­cipe de sau­ve­garde avec Time Ma­chine est de­puis bien long­temps as­si­mi­lé et uti­li­sé par les Mac users. Ce­pen­dant, il ar­rive par­fois qu’une simple alerte re­mette tout en cause. Voyons ce que l’on peut faire dans ce cas.

sens in­ter­dit, si­gni­fiant le pro­blème. Ne ten­tez pas de les ou­vrir en double-cli­quant des­sus, ni même de les dé­pan­ner avec Uti­li­taire de disque. Désac­ti­vez le pro­cess de sau­ve­garde au­to­ma­tique de Time Ma­chine via les pré­fé­rences sys­tème et lan­cez un Ter­mi­nal.

C’est par­ti !

Swit­chez d’abord en mode Su­per Uti­li­sa­teur via la com­mande : su­do su, en­trez votre mot de passe et va­li­dez par En­trée. Puis en­trez cette com­mande qui va consis­ter à dé­ver­rouiller le con­te­nu de la sau­ve­garde : chflags ‐R nouchg / Vo­lumes/{nom de la sau­ve­garde}. spar­se­bundle

Pour vous fa­ci­li­ter les choses lorsque le nom de vo­lume est com­pli­qué ou pour ne pas faire d’er­reur, glis­sez/dé­po­sez l’image disque di­rec­te­ment dans la fe­nêtre de Ter­mi­nal juste après le mot Vo­lumes/. Son che­min se­ra di­rec­te­ment ins­crit. Va­li­dez par En­trée et at­ten­dez, ce­la peut prendre quelques ins­tants. Il faut dé­sor­mais ac­cé­der au con­te­nu de ma­nière à pou­voir lan­cer une ré­pa­ra­tion de la sau­ve­garde. En­trez cette com­mande, en co­piant/col­lant le che­min d’ac­cès au disque en­tré pré­cé­dem­ment : hdiu­til at­tach ‐ no­mount ‐no­ve­ri­fy ‐noau­tof­sck

/Vo­lumes/{nom de la sau­ve­garde}. spar­se­bundle

Au bout de quelques se­condes, vous de­vriez ob­te­nir : /dev/diskx GUID_­par­ti­tion_­scheme /dev/diskxs1 EFI /dev/diskxs2 Ap­ple_HFS Le chiffre x après disk peut dif­fé­rer, disk3 dans mon exemple, l’iden­ti­fiant de mon disque ex­terne, qui ne peut être 0, car id du sys­tème. Ce­lui qui nous in­té­resse est ce­lui qui est in­ti­tu­lé Ap­ple_HFS.

Lan­cez la com­mande de contrôle/ré­pa­ra­tion des fi­chiers de ce disque ain­si : fsck_hfs ‐dr­fy /dev/ diskxs2 (fi­gure 2)

Et c’est par­ti pour les vé­ri­fi­ca­tions, qui peuvent s’avé­rer longues, mais qui ne vous em­pêchent pas de tra­vailler sur autre chose, en at­ten­dant. Pour in­for­ma­tions, les ar­gu­ments dr­fy cor­res­pondent à : d -> af­fi­cher le de­bug mode r -> re­cons­truire le ca­ta­log tree f -> for­cer la ré­pa­ra­tion y -> ré­pondre oui à toutes les de­mandes de fsck

À la fin, si tout s’est bien pas­sé, vous de­vriez voir le mes­sage The vo­lume (nom du vo­lume) was re­pai­red suc­cess­ful­ly (fi­gure 3). Si ce n’est pas le cas, re­com­men­cez à la com­mande fsck_hfs ‐dr­fy /dev/ diskxs2, plu­sieurs pas­sages ont été né­ces­saires dans mon cas. Dé­ta­chez

l’image disque du Ter­mi­nal avec cette com­mande : hdiu­til de­tach /dev/diskXs2

Fin de pro­cé­dure

Vous pou­vez fer­mer le Ter­mi­nal. Il faut main­te­nant in­di­quer à Time Ma­chine que la par­ti­tion est bien ré­pa­rée, car pour le mo­ment la sau­ve­garde est dé­cla­rée mau­vaise. Pour ce­la, via le Fin­der, ou­vrez la fe­nêtre du disque de sau­ve­garde, faites un clic droit sur l’image disque et choi­sis­sez Af­fi­cher le con­te­nu du pa­quet. Dans la liste de fi­chiers qui ap­pa­raît, re­pé­rez la pré­fé­rence nom­mée com.apple.Ti­meMa­chine. Ma­chi­neID.plist et ou­vrez-la avec Text Edit. Sup­pri­mez l’en­trée Re­co­ve­ryBa­ckUpDe­cline Date DD.MM.YYYY HH:MM:SS qui in­dique la date et l’heure du pro­blème de vé­ri­fi­ca­tion des sau­ve­gardes. Re­pé­rez en­suite la ligne <key>Ve­ri­fi­ca­tionS­tate</key> et mo­di­fiez la va­leur de la ligne en des­sous <in­te­ger>2</in­te­ger> en <in­te­ger>0</in­te­ger>

En­re­gis­trez le fi­chier, éjec­tez le disque, re­bran­chez-le à votre rou­teur, ré­ac­ti­vez Time Ma­chine et lan­cez une sau­ve­garde, la (longue) vé­ri­fi­ca­tion com­mence et, lors­qu’elle est ter­mi­née, les nou­velles sau­ve­gardes au­to­ma­tiques re­com­mencent. Éric Chau­trand

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.