D

KR Home-Studio - - CRÉER -

ès 1985, Ata­ri pro­pose, en pa­ral­lèle à la gé­né­ra­tion 8 bits, des or­di­na­teurs per­son­nels en 16 bits et c’est le 1040 ST qui inau­gure la gamme au mois de juin de la même an­née, an­non­cé au ta­rif de 1 000 $ (avec écran cou­leur) (fi­gure 1).

Confi­gu­ra­tion ma­té­rielle

Le sigle ST pro­vient des ini­tiales de Six­teen/Thir­ty-two (16/32), fai­sant ré­fé­rence à l’ar­chi­tec­ture mixte du CPU, un Mo­to­ro­la 68000 as­sez cou­rant à l’époque, qui équi­pait plu­sieurs or­di­na­teurs et consoles de jeux (Ma­cin­tosh, Ami­ga, Se­ga Me­ga Drive…). Le pro­ces­seur tra­vaillait en 32 bits en in­terne, mais dis­po­sait d’une in­ter­face ex­terne en 16 bits avec un bus d’adres­sage en 24 bits. La gamme ST uti­li­sait un Mo­to­ro­la 68 K ca­den­cé à 8 MHz, alors que les Me­ga at­tein­dront les 16 MHz. Les Ata­ri dé­li­vraient trois modes de gra­phisme, avec une basse dé­fi­ni­tion 320 x 200 en seize cou­leurs, une moyenne dé­fi­ni­tion en 640 x 200 en quatre cou­leurs et un mode mo­no­chrome en 640 x 400 avec un mo­ni­teur dé­dié. La sor­tie vi­déo dis­po­sait d’un mo­du­la­teur RF (NTSC ou PAL) ou

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.