L’art de la re­prise Com­pils, lives, BO…

KR Home-Studio - - VINTAGE -

« Pars » : De­puis 50 ans, le Grand Jacques hante nos dis­co­thèques. Il ex­pé­ri­mente dans ses pre­miers al­bums sous le pseu­do de Cra­bouif ou en trio avec Bri­gitte Fon­taine et Ares­ki. À par­tir de 1974 et en so­lo, il grave les in­con­tour­nables de la gé­né­ra­tion d’après 68 avec BBH 75, Ir­ra­dié, Aler­tez Les Bé­bés ! Il chante l’es­poir, le déses­poir, la vie et l’amour. Sort en 1978 No Man’s Land, son sixième al­bum, ce­lui qui faillit ne pas voir le jour tant Hi­ge­lin n’était pas sa­tis­fait de son con­te­nu. Le pu­blic ré­agit dif­fé­rem­ment et lui ré­serve un ac­cueil cha­leu­reux et « Pars » de­vient le pre­mier vé­ri­table tube du se­cond fou chan­tant. Mais c’est sur­tout sur scène qu’Hi­ge­lin ex­prime son ta­lent avec une pro­pen­sion à va­rier sys­té­ma­ti­que­ment les ar­ran­ge­ments des titres pro­po­sés, exemple en images avec le lien ci­des­sous.

C’est la plus illustre chan­teuse ja­maï­caine qui offre une nou­velle écoute du titre de Jacques Hi­ge­lin. L’exo­tisme de l’accent de Grace Jones ain­si que les contri­bu­tions reg­gae pro­po­sées par Sly & Rob­bie donnent une cou­leur par­ti­cu­lière au mor­ceau de Jacques Hi­ge­lin. La re­cette s’avé­rant bonne, l’égé­rie de Jean-Paul Goude ré­ci­di­ve­ra avec « L’hymne À l’Amour » d’Édith Piaf.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.