D

KR Home-Studio - - CHOISIR -

epuis le dé­cès de Bob Moog, on pou­vait craindre la dis­pa­ri­tion pro­gres­sive de l’âme de Moog, mais ce­la ne te­nait pas compte de l’ADN de l’en­tre­prise (qui ap­par­tient au­jourd’hui à ses sa­la­riés) et de la pas­sion qui anime toute cette équipe. L’an­nonce ré­cente de la sor­tie (li­mi­tée) de Mi­ni­moog to­ta­le­ment conformes à l’ori­gi­nal, dans la fou­lée des mo­du­laires, en est une preuve fla­grante. L’ob­ser­va­tion du mar­ché met en évi­dence le suc­cès ren­con­tré par la gamme MS de Korg, tous mo­dèles confon­dus, et plus ré­cem­ment en­core, ce­lui du Ro­land Sys­tem-1. Il n’en fal­lait pas plus pour que Moog se po­si­tionne sur ce cré­neau as­sez convoi­té et por­teur, dans un mar­ché qui se cherche et qui peine à in­no­ver.

Pré­sen­ta­tion

Là aus­si, on sent bien que Moog tient à s’ins­crire dans l’air du temps et la phy­sio­no­mie du Mo­ther-32 n’est pas sans rap­pe­ler celle d’autres ins­tru­ments « Desk­top » croi­sés ici ou là… La par­tie droite de la sur­face de tra­vail est dé­diée au patch, alors que les deux tiers du syn­thé­ti­seur sont consa­crés aux ré­glages des pa­ra­mètres du mo­dule de syn­thèse sous­trac­tive et au sé­quen­ceur pas à pas in­cor­po­ré. La sur­face de tra­vail

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.