PP027 North 7 Vin­tage Keys

Le car­ré ga­gnant

KR Home-Studio - - TESTS -

Dans sa col­lec­tion Pro­du­cer Port­fo­lio, l’in­fa­ti­gable équipe de Spit­fire Au­dio ou­blie un temps les ins­tru­ments acous­tiques pour nous pro­po­ser avec PP027 North 7 Vin­tage Keys quatre cla­viers élec­triques vin­tage au for­mat Kon­takt qui ont fait les beaux jours des six­ties et des se­ven­ties. Le tout à la sauce Spit­fire, bien en­ten­du…

De­puis l’in­ven­tion des syn­thés et des sam­pleurs, il existe un nombre in­cal­cu­lable de pia­nos élec­triques, in­cluant toutes les marques de ré­fé­rence et leurs di­vers mo­dèles. Alors pour­quoi en pro­duire en­core de nou­veaux ? Ceux qui connaissent les pro­duc­tions de Spit­fire s’en doutent : la qua­li­té et le pro­fes­sion­na­lisme des Lon­do­niens per­mettent de pro­po­ser ces quatre ins­tru­ments en « deep sam­pling » aux stan­dards d’ex­cel­lence de la marque. Au­tant dire que le ré­sul­tat est à la hau­teur des ins­tru­ments ori­gi­naux. En l’oc­cur­rence un pia­no élec­trique Fen­der Rhodes 73 Mk I, lar­ge­ment uti­li­sé par Chick Co­rea, Joe Za­wi­nul ou Van­ge­lis dans l’ico­nique Blade Run­ner de Rid­ley Scott, un Fen­der Rhodes Pia­no Bass de 1962, ins­tru­ment re­la­ti­ve­ment rare, sou­vent consi­dé­ré comme le pre­mier cla­vier dé­dié au rôle de basse et dont Ray Man­za­rek reste cer­tai­ne­ment le meilleur re­pré­sen­tant au sein des Doors, le Cla­vi­net de chez Hoh­ner (joué par Ste­vie Won­der dans « Su­pers­ti­tion ») et un Wur­lit­zer EP200A, fa­mi­liè­re­ment connu sous le di­mi­nu­tif de « Wur­li » (Mar­vin Gaye, Su­per­tramp, les Beatles…). Les quatre ins­tru­ments, qui re­pré­sentent 21 806 samples pour 16,4 Go sur le disque, ont été pro­duits par Sean Har­greaves et inau­gurent une nou­velle col­la­bo­ra­tion entre Spit­fire et les studios N7 ba­sés à Ti­leyard Studios (Kings Cross à Londres), un des plus grands com­plexes créa­tifs en Eu­rope qui ras­semble plus de 70 studios et une cen­taine d’en­tre­prises dans les do­maines de la mu­sique, du film et de la TV ou de la mode entre autres.

eD­NA

Ba­sée sur le mo­teur pro­prié­taire eD­NA, fruit de la col­la­bo­ra­tion entre Spit­fire et Blake Ro­bin­son, que nous avons lar­ge­ment pré­sen­té dans di­vers bancs d’es­sai consa­crés à l’édi­teur, l’in­ter­face uti­li­sa­teur est com­mune aux quatre ins­tru­ments. On a le choix entre deux pages, ac­ces­sibles tout en bas de la GUI. Dans la pre­mière, « Mixer & Seq », on ac­cède de haut en bas aux deux sources so­nores A et B, cha­cune pos­sé­dant ses propres ré­glages (fi­gure 1). Tout d’abord, on choi­sit une ar­ti­cu­la­tion via l’icône dos­sier qui ouvre une nou­velle fe­nêtre de na­vi­ga­tion (fi­gure 2). On trouve des ver­sions « Long » et « Short », avec di­verses va­ria­tions so­nores : pour chaque ins­tru­ment, une ver­sion DI, ain­si que d’autres dans les­quelles le cla­vier passe par di­vers am­plis et mi­cros tels que Mar­shall JCM900, WEM West­mins­ter, Am­peg B-15, Me­sa/Boo­gie et HP in­ternes lorsque c’est pos­sible. Sous ce na­vi­ga­teur, pour A et B, on ac­cède en­suite aux ré­glages de wobble (vo­lume, pitch et filtre), à l’en­ve­loppe ADSR, aux filtres passe-haut et passe-bas, ain­si qu’aux ré­glages d’ac­cord, de pan, d’off­set et de trim. La bande in­fé­rieure pro­pose « l’Os­cil­late Mixer » dont la vi­tesse est mo­du­lable de 0,5 X à 256 X. Idem pour le « Gate Se­quen­cer » dont le nombre de pas est en outre ajus­table (jus­qu’à huit groupes de quatre). En­fin, dans « FX Dash » ap­pa­raissent les pa­ra­mètres d’ef­fets que l’on sou­haite ac­ti­ver pour un ac­cès ra­pide et que l’on dé­clare à par­tir de la se­conde page, « FX & Mo­tor » (fi­gure 3). Cette der­nière est di­vi­sée en trois zones, « Mo­tor 1 », « Mo­tor 2 » et « FX Pa­nel » où l’on dé­cide de tra­vailler sur les ef­fets à di­vers points de la chaîne so­nore : ef­fets du mas­ter, de la bay A ou B, de l’Aux ou des Mo­tors. Tous les pa­ra­mètres des ef­fets sont au­to­ma­ti­sables par CC, ce qui confère à North 7 Vin­tage Keys d’in­fi­nies pos­si­bi­li­tés so­nores. Une cen­taine de pre­sets pro­duits par Ch­ris­tian Hen­son him­self en donnent une bonne idée. Ils sont re­grou­pés en trois dos­siers : « Bas­so­lo­gy », « Me­ga Mor­pho­lo­gy » et « Prag­ma­tic FX ».

Comme on l’au­ra com­pris, PP027 North 7 Vin­tage Keys tire clai­re­ment son épingle du jeu. Les pu­ristes qui re­cherchent un son très proche des mo­dèles ori­gi­naux y trou­ve­ront leur compte, tout comme les sound de­si­gners aven­tu­riers grâce au mo­teur eD­NA. Une fu­ture ré­fé­rence… Pierre Es­tève

FX & Mo­tor. Mixer & Seq. Pour évi­ter de se perdre…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.