Faire le buzz sur les ré­seaux so­ciaux

KR Home-Studio - - EXPLORER -

Faire le buzz sur les ré­seaux so­ciaux consti­tue un grand cou­rant dans l’au­to­pro­duc­tion ac­tuelle. Comme c’est gra­tuit, tout le monde s’y en­gouffre pour pro­mou­voir son disque et son ac­tua­li­té. Or, c’est tout sauf un lieu dé­dié à la réa­li­sa­tion de sa propre pu­bli­ci­té. Emi­ly Gon­neau, au­teure du livre

pa­ru aux édi­tions de l’Ir­ma, nous aide

Ré­seau so­cial, quel est ton ave­nir ?

D’après Emi­ly Gon­neau (fi­gures 2 et 3), on se di­rige vers des sys­tèmes pro­prié­taires fer­més, à l’ins­tar de Fa­ce­book, Twit­ter et Ins­ta­gram. Ces plates- formes cherchent à de­ve­nir l’in­ter­mé­diaire par où pas­se­ront toutes les conver­sa­tions hu­maines dans le monde. Idem pour les dé­ve­lop­peurs qui veulent se sub­sti­tuer aux opé­ra­teurs té­lé­com en pous­sant les gens à té­lé­char­ger leurs ap­pli­ca­tions et ain­si s’ac­ca­pa­rer des don­nées de cha­cun (n° de té­lé­phone, adresse mails, etc.). Quant à la ro­bo­ti­sa­tion dans les échanges, elle se gé­né­ra­lise dans les mé­dias so­ciaux, du coup dif­fi­cile de faire la dif­fé­rence entre la pa­role de l’ar­tiste et celle is­sue de la ro­bo­ti­sa­tion, c’est un dan­ger, car ce qui compte le plus pour les fans c’est bien l’ac­ces­si­bi­li­té qu’ils ont à l’ar­tiste et le sen­ti­ment de re­con­nais­sance de sa part. Mais l’ave­nir ap­par­tient dé­sor­mais à la tech­no­lo­gie de la chaîne de blocs qui met­tra en place la fu­ture éco­no­mie de l’at­ten­tion, à l’image du Ca­li­for­nien Sy­ne­reo. Ici, les ar­tistes se­ront ré­mu­né­rés pour chaque conte­nu pu­blié contrai­re­ment à Fa­ce­book qui, lui, se ré­mu­nère sur leur dos. De plus, la ré­par­ti­tion aux ayants droit se fe­ra ins­tan­ta­né­ment grâce à des smart contracts 100 % sé­cu­ri­sés et in­té­grés dans les mé­ta­don­nées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.