Li­ver­pool Beatles ma­nia

KR Home-Studio - - TESTS L -

Un nom évo­ca­teur, un de­si­gn co­lo­ré par le dra­peau bri­tan­nique, lé­ger, il a tout pour plaire ce pe­tit ar­ran­geur Korg. Jouet ou syn­thar­ran­geur ? Pour qui ? Pour quoi faire ? Let’s go…

orsque je dé­balle ce pe­tit ar­ran­geur après avoir tes­té le Pa4X, c’est le grand écart. Je me dis que quelque part sur une plage, de­vant une bonne bière, ça va être sym­pa. Je re­tourne l’en­gin et cherche le com­par­ti­ment à piles. Que nen­ni ! Ça doit être sur le cô­té ? Ra­té, il fau­dra le rac­cor­der à une cen­trale nu­cléaire. Adieu la plage. Al­lez, ça doit être un jouet. « On », je lance un style au ha­sard et là grosse sur­prise, ça sonne comme un Pa800, mêmes styles, même or­ga­ni­sa­tion, su­perbe ! En plus, un ac­cès direct à cent mor­ceaux des Beatles, bon il n’a pas été conçu que pour les ados. Com­bien ça coûte ? 755 € !

Pour qui ?

D’ha­bi­tude la cible est par­fai­te­ment iden­ti­fiée. Ici, je cherche un peu. Ce n’est pas pour la jeune gé­né­ra­tion, les Beatles c’est un truc pour les cin­quan­te­naires, ce n’est pas un clavier d’ap­pren­tis­sage, les mi­ni­touches ne met­tront ja­mais le pied à l’étrier de ce­lui qui veut dé­bu­ter au clavier. Par contre, quel mo­teur so­nore et sty­lis­tique. Alors la clien­tèle pour­rait être celle do­tée d’un clavier maître, d’un pia­no nu­mé­rique et sou­hai­tant dis­po­ser d’un ar­ran­geur, on peut le dire, pro­fes­sion­nel. Des gui­ta­ristes qui pour­ront pro­fi­ter du double sé­quen­ceur et de la bi­blio­thèque Beatles ! Pas d’au­dio au pro­gramme, le sé­quen­ceur est pu­re­ment MI­DI ; ou des ac­cor­déo­nistes. Trois ca­té­go­ries de mu­si­ciens qui gé­né­ra­le­ment s’orientent vers des ex­pan­deurs. Consi­dé­rons le Li­ver­pool comme un su­perbe ex­pan­deur do­té en op­tion d’un mi­ni-clavier.

Sons et styles, du pro

Or­ga­ni­sé au­tour d’un écran LCD non tac­tile bleu­té, l’en­gin bé­né­fi­cie de 662 sons (17 fa­milles, 3 User) et 240 styles (8 fa­milles, 3 User, un ac­cès direct au sup­port USB… ben non ! Une carte SD). Avec tout ce que pro­pose Korg en styles et sons gra­tuits com­pa­tibles Li­ver­pool, au­tant dire que ce­lui qui ne trouve pas son bon­heur est vrai­ment dif­fi­cile. Cô­té qua­li­té, si l’am­pli­fi­ca­tion rend ser­vice, dès que l’ap­pa­reil est bran­ché sur un pia­no nu­mé­rique am­pli­fié ou une so­no, toute la puis­sance Korg se ré­vèle. Le pia­no est ma­jes­tueux, les vio­lons sont d’un réa­lisme sur­pre­nant, les gui­tares claires. Nous avons pro­ba­ble­ment une source so­nore par­ta­gée avec le Pa800. Même re­marque pour les styles avec deux in­tros, quatre va­ria­tions, deux fills, un break, deux finaux et quatre Single Touch Set­tings pour confi­gu­rer au­to­ma­ti­que­ment les pa­ra­mètres de jeu. En fait, du pro !

Beatles

Dans ses en­trailles, le Li­ver­pool ren­ferme pas moins de cent mor­ceaux des Beatles que l’on peut lire via le sé­quen­ceur, on peut af­fi­cher les pa­roles des chan­sons mais oh ! Non pas pos­sible, pas d’af­fi­chage des ac­cords, ni de la par­ti­tion et pas de li­vret pa­pier. Quel dom­mage. Pra­tique, on peut, via des rac­cour­cis du pa­nel de la banque sty­lis­tique, sé­lec­tion­ner un style ap­pro­prié à un de ces mor­ceaux dans ca­rac­té­ris­tiques Li­ver­pool Al­gam/Gaf­fa­rel la banque sty­lis­tique Usine. Huit mé­moires de huit styles (64), il en manque donc 36. Dé­ci­dé­ment ! Pour­quoi avoir choi­si les Beatles ? Une vraie ques­tion que j’au­rais dû po­ser à son con­cep­teur !

Goo­dies

755 €

Korg pro­pose pour ce mi­niar­ran­geur une carte so­nore pro avec les styles qui vont bien. Le clavier peut re­ce­voir sons et styles pui­sés sur l’in­tra­net Korg mais pas sur le sup­port uni­ver­sel qu’est la clé USB. Gui­ta­ristes, pia­nistes, ac­cor­déo­nistes, vous au­rez une connec­tique MI­DI et tout est pré­vu pour am­pli­fier à sou­hait le Li­ver­pool. Le double sé­quen­ceur est tou­jours aus­si pra­tique, dom­mage qu’il soit ré­ser­vé aux SMF sans af­fi­chage des ac­cords, de la par­ti­tion, mais des pa­roles et sans sor­tie TV. La banque de mor­ceaux est vrai­ment sym­pa­thique. En somme, ce pe­tit ex­pan­deur dis­po­nible à 755 € fe­ra le bon­heur des gui­ta­ristes, pia­nistes et ac­cor­déo­nistes ne dis­po­sant pas d’ar­ran­geur. Vrai­ment dom­mage pour l’ab­sence du com­par­ti­ment piles… To­ny Green

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.