HK Au­dio Lu­cas Na­no 608i com­pacte et mo­du­laire

KR Home-Studio - - TESTS -

Ou­bliez tout ce que vous sa­vez sur les so­no­ri­sa­tions com­pactes ! En­fin, presque tout, car avec le pack HK Lu­cas Na­no 608i, nous en­trons dans une autre di­men­sion de la so­no­ri­sa­tion por­table.

pas­ser, des so­nos, chez KR, mais celle-ci va net­te­ment plus loin que les autres, à tel point que j’en ai les yeux et les oreilles tout ébou­rif­fés, sui­vant l’ex­pres­sion consa­crée et dé­tour­née !

My name is Lu­cas…

…au­rait pu chan­ter Su­zanne Ve­ga (« Lu­ka »)… Sauf que son his­toire d’ha­bi­ter au deuxième étage (« I live on the se­cond floor ») ne tien­drait pas ici, parce que cette so­no au­rait tôt fait de pré­ci­pi­ter le plan­cher du deuxième sur ce­lui du pre­mier. Pas en rai­son du poids, aux alen­tours de 16,3 kg en tout, mais à cause de l’énorme pres­sion acous­tique pou­vant at­teindre, au maxi­mum, 130 dB SPL, mais à 10 % de dis­tor­sion. At­ten­tion aux oreilles, sou­ve­nez­vous de la norme lé­gale à 105 dB SPL. Et si vous en­ten­dez « some kind of trouble », ce n’est pas l’en­semble Lu­cas Na­no 608i, car il pré­sente une ex­cel­lente res­ti­tu­tion, même à très fort vo­lume avant la dis­tor­sion, cette der­nière ar­ri­vant fort tard (et pas for­cé­ment « late at night »)… Pour ob­te­nir un tel ré­sul­tat à l’écoute, les so­lu­tions tech­niques adop­tées par HK sont ex­trê­me­ment per­ti­nentes.

First Floor

À quoi on a droit, au pre­mier ni­veau, lorsque l’on vient d’ac­qué­rir le set Lu­cas Na­no 608i ? Comme la plu­part des so­nos por­tables du mo­ment, la struc­ture com­prend un cais­son ac­tif de graves et une paire d’en­ceintes sa­tel­lites. Le cais­son est

très peu en­com­brant : 35 x 49 x 47 cm pour un poids de 13,9 kg. Une per­for­mance, lorsque l’on sait qu’il em­barque trois am­pli­fi­ca­teurs en Classe D (300 watts sous 8 Ω, et deux de 80 watts cha­cun, éga­le­ment sous 8 Ω) et un boo­mer de 10’’, soit 25,4 cm, char­gé par un évent bass-re­flex. Ce boo­mer, dont la mem­brane dis­pose d’une sus­pen­sion mul­ti­plis et d’un cache-noyau de 5 cm en son centre, dif­fuse le bas du spectre entre 43 Hz et 175 Hz, fré­quence à la­quelle les en­ceintes sa­tel­lites dé­ta­chables prennent le re­lais, jus­qu’à 22 kHz. Le cais­son contient aus­si une ali­men­ta­tion à dé­cou­page et, sur le des­sus du cof­fret, une console de mixage à huit ca­naux ! Deux larges poi­gnées fa­ci­litent la ma­nu­ten­tion du cais­son. HK a équi­pé sa Lu­cas Na­no 608i d’as­tuces fort bien conçues. Les sa­tel­lites sont en­cas­trés dans le cais­son pour le transport. Il suf­fit de les dé­ver­rouiller au moyen de deux pa­pillons la­té­raux, et là, plu­sieurs choix s’offrent à l’uti­li­sa­teur. On peut lais­ser les sa­tel­lites su­per­po­sés et les clip­ser dans les rails « S-Con­nect » du cais­son de graves : on ob­tient ain­si une so­no mo­no­pho­nique, les 160 watts de leurs am­pli­fi­ca­teurs étant confi­gu­rés en pa­ral­lèle. Mais on peut aus­si ob­te­nir une so­no sté­réo­pho­nique en dé­so­li­da­ri­sant les deux en­ceintes (elles sont re­liées entre elles par le même sys­tème de rails) et là, on a be­soin d’un mât pour l’une des deux : l’une est tou­jours re­liée di­rec­te­ment au cais­son et l’autre prend place sur un mât op­tion­nel, équi­pé de la connec­tique entre l’em­base qui se visse dans le cais­son et le socle sur le­quel vient se clip­ser la deuxième en­ceinte. Si vous

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.