Ma­chi­ne­drum

KR Home-Studio - - CHRONIQUES ALBUMS -

Hu­man Ener­gy [Nin­ja Tune]

L’Amé­ri­cain Tra­vis Ste­wart ap­par­tient au cercle des pro­duc­teurs sta­kha­no­vistes qui n’ar­rêtent pas, sau­tant d’un pro­jet à l’autre, d’une col­la­bo­ra­tion à l’autre. Dans le pas­sé, il a ain­si ac­com­pa­gné plu­sieurs chan­teurs/rap­peurs (Aze­lia Banks, Jesse Boy­kins III, Theo­phi­lus Lon­don, etc.), bos­sé avec Jim­my Ed­gar. Au mi­lieu de tout ça, sa dis­co­gra­phie so­lo per­met de se concen­trer sur sa griffe so­nore. Ste­wart est un bou­li­mique de tex­tures et de beats tant il passe à la mou­li­nette des genres très dif­fé­rents comme le hip hop, la jungle, le R’n’B, le dubs­tep, l’elec­tro­ni­ca. Au­pa­ra­vant, il avait l’ha­bi­tude d’uti­li­ser des samples de voix et des a cap­pel­la pour créer son R’n’B mu­tant et di­gi­tal. Pour cet al­bum, il a op­té pour une écri­ture plus di­recte, no­tam­ment en com­po­sant pour ses guests, pré­sents sur la moi­tié de l’al­bum. Se­lon ses dires, il a vou­lu pro­po­ser une mu­sique op­ti­miste et ça se res­sent : Hu­man Ener­gy laisse en­tendre une soul éner­gique et fu­tu­riste. Voix pit­chées et cou­pées en tranches, beats qui s’af­folent, mé­lo­dies syn­thé­tiques… tout ce qui entre dans son or­di en sort tri­tu­ré dans tous les sens. Si l’on peut res­sen­tir par mo­ments un dé­but d’al­ler­gie en­vers les filtres et l’au­totune, Ma­chi­ne­drum rem­plit son ob­jec­tif : créer un mix convain­cant et po­si­tif de pop et de mu­sique ur­baine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.