À

KR Home-Studio - - CRÉER -

vant de cui­si­ner, il faut pré­pa­rer ses in­gré­dients ! Si­tuons-nous d’em­blée dans le cas de fi­gure le plus exi­geant et, comme nous le fai­sons sou­vent, ima­gi­nons que vous re­ce­viez ces pistes sans les avoir en­re­gis­trées par vous-même. Si à l’oc­ca­sion de votre pre­mière écoute de la mise à plat, cer­taines gênes ap­pa­raissent dans le re­gistre grave avec un bas-mé­dium qui semble en­com­bré et peu pré­cis, si les si­lences ne sont pas propres dans le bas du spectre et que l’en­semble donne le sen­ti­ment de sa­tu­rer ra­pi­de­ment, il y a de fortes chances pour que plu­sieurs de ces symp­tômes trouvent leur ori­gine dans la na­ture ou le trai­te­ment de la basse.

Dans les temps

En pre­mier lieu, prê­tez une oreille très at­ten­tive à la mise en place gé­né­rale du pro­jet. Co­or­don­nés avec ceux de la grosse caisse, les im­pacts graves de la basse donnent une im­pul­sion qui ren­force l’ar­chi­tec­ture spec­trale du mix et qui le so­li­di­fie ! En re­vanche, si les élé­ments se trouvent dé­ca­lés les uns par rap­port aux autres, ces points d’ap­pui de­viennent aléa­toires, leurs in­ten­si­tés et leurs na­tures va­rient constam­ment et la confu­sion règne puisque les fon­da­tions de l’édi­fice ne sont pas stables ! Or le sen­ti­ment d’un grave brouillon est, comment dire ?… In­sup­por­table ! Avant même de « pen­ser son », il faut donc soi­gneu­se­ment vé­ri­fier le ca­lage ryth­mique. Pre­nez le temps d’ali­gner les tran­si­toires kick/basse. At­ten­tion, cette phase est plus com­pli­quée qu’on pour­rait le pen­ser. Il faut dé­ter­mi­ner votre ré­fé­rence tem­po­relle. Qui est vé­ri­ta­ble­ment en place, dans le groove ? Si votre chan­son a été jouée au click, uti­li­sez le mé­tro­nome et la grille sur chaque piste en so­lo. Même si le titre est joué au fond du temps, l’off­set que vous consta­te­rez avec les re­pères du lo­gi­ciel doit res­ter à peu près le même. Ce n’est pas le cas, le titre a été joué en roule libre ? Alors ten­tez une lec­ture ver­ti­cale et re­gar­dez l’élé­ment qui dé­note dans le pay­sage : si vos gui­tares, cla­viers et bat­te­rie sont par­fai­te­ment syn­chro­ni­sés et que seule notre fa­meuse basse traîne ou, pire… de­vance le temps, vous te­nez votre cou­pable. Bien sûr, l’in­verse peut se pro­duire et la bat­te­rie peut être en cause. Tant mieux si c’est le cas, le pro­blème est en­core plus fa­cile à prendre sous cet angle, car il est beau­coup plus confor­table de re­ca­ler des tran­si­toires de bat­te­rie ! Pre­nez garde, la piste kick d’une bat­te­rie jouée ne se dé­place pas seule ! La dia­pho­nie acous­tique (la pro­por­tion de grosse caisse qui ar­rive aux autres mi­cros de drums) est sou­vent im­por­tante ! Le fac­teur de ré­gu­la­ri­té

À condi­tion que votre sec­tion ryth­mique soit hy­per pré­cise et que le jeu entre bat­teur et bas­siste soit « sou­dé », alors… toutes les op­tions de­viennent pos­sibles ou presque. L’in­té­rêt d’une ryth­mique su­per ca­lée peut va­rier en fonc­tion du style de mu­sique en­vi­sa­gé, mais, croyez-moi, l’ef­fi­ca­ci­té « d’un basse-bat­te­rie » change sou­vent la donne d’un mix. Voi­là pour­quoi il est né­ces­saire de se rap­pro­cher au plus près de ce cas de fi­gure idéal. En ca­lant bien vos cou­pures sur les zones de faible énergie, entre les tran­sients et en vous ai­dant des cross­fades au­to­ma­tiques, vos jonc­tions se­ront trans­pa­rentes et votre sec­tion ryth­mique de­vien­dra une for­te­resse in­at­ta­quable ! Dans cet exemple, même en « plan large », les dé­ca­lages des deux ins­tru­ments sont très vi­sibles. Les deux pas­sages sur­li­gnés de­vraient être iden­tiques. Bien sûr, dès que l’on zoome un peu, le pro­blème se pré­cise !

doit éga­le­ment vous don­ner une in­di­ca­tion et, même si le tem­po n’est pas cou­lé dans le bronze, la grille mé­trique vous ai­de­ra à y voir clair. N’hé­si­tez pas à exer­cer votre art du com­pro­mis. Il faut sa­voir de temps en temps re­cu­ler un peu un élé­ment et en avan­cer un autre ! Ce­la passe in­fi­ni­ment mieux qu’une cor­rec­tion bru­tale sur l’un des deux pro­ta­go­nistes. Soyez at­ten­tif, une

Dé­ca­lage ryth­mique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.