La mu­sique dans les nuages !

KR Home-Studio - - CRÉER -

Qu’il s’agisse du ré­cent VST Tran­sit de Cu­base 8.5, de l’in­té­gra­tion de Gob­bler dans Pro Tools, de Splice ou de la plate-forme Ohm Stu­dio, cha­cun y va de son es­pace col­la­bo­ra­tif et l’on peut dé­sor­mais uti­li­ser ces « clouds » musicaux pour échan­ger des idées d’un bout à l’autre de la pla­nète.

pre­mière for­mule, on ob­tient 750 Mo de sto­ckage dans le VST Cloud et 1,5 Go de tra­fic gra­tuit par mois avec un maxi­mum de dix Pro­jets char­gés, contre 7,5 Go et 30 Go en Pre­mium. Le prin­cipe consiste à uploa­der un Pro­jet dans le VST Cloud en FLAC en ayant dé­ter­mi­né au préa­lable un Pro­file te­nant compte de ses goûts musicaux et de son en­vi­ron­ne­ment (fi­gure 1). Le Pro­jet doit être syn­chro­ni­sé au dé­part et après chaque mo­di­fi­ca­tion d’édi­tion, ce qui re­pré­sente un temps va­riable, pour pou­voir en­suite être lu et par­ta­gé par la com­mu­nau­té des Cu­ba­siens au tra­vers de dif­fé­rents filtres.

Ohm Stu­dio

Pen­sée dès le dé­part comme un ou­til com­mu­nau­taire, la DAW dé­ve­lop­pée par les Fran­çais d’Ohm Force s’offre le luxe de per­mettre la com­po­si­tion à plu­sieurs, à dis­tance et en temps réel ! Le lo­gi­ciel, qui contient sé­quen­ceur, ins­tru­ments VST, ain­si que de nom­breux ef­fets, pro­pose de par­ta­ger ses com­pos via les ser­veurs et dis­pose pour ce­la d’un sa­lon de dis­cus­sion, de la ges­tion des contacts et d’une vue d’en­semble des pro­jets en cours. L’uti­li­sa­teur peut ac­cé­der aux titres pu­blics pour

l’edi­ting comme aux clo­nables pour les re­mix. La syn­chro en temps réel des fi­chiers au­dio s’ef­fec­tue en basse ré­so­lu­tion (45 kbits/s, 128 kbits/s) ou sans perte. Quand Ohm Stu­dio dé­tecte des plug-ins d’ef­fets ou d’ins­tru­ments man­quants dans son or­di­na­teur, la fonc­tion Col­la­bo­ra­tive Freeze (fi­gure 2) est alors au­to­ma­ti­que­ment pro­po­sée sur chaque rack où se trouve le plug-in ab­sent et un bounce est di­rec­te­ment créé. Une ver­sion gra­tuite per­met de gé­rer jus­qu’à dix Pro­jets et Ohm Stu­dio dis­pose de deux sha­re­wares avec Stu­dio Pro et Stu­dio Pro XL.

Gob­bler, Splice…

Quand on quitte les sys­tèmes plus ou moins pro­prié­taires, on dé­couvre la start-up ca­li­for­nienne Gob­bler, fon­dée par Ch­ris Kan­tro­witz et qui est spé­cia­li­sée dans la sau­ve­garde, le trans­fert et l’or­ga­ni­sa­tion des pro­jets et des fi­chiers au­dio. L’app Gob­bler 2.0 uti­li­sable sur PC de­puis 2012 in­tègre à peu près toutes les DAW comme Cu­base, Pro Tools, Live, Stu­dio One ou Rea­son. Gob­bler dé­tecte au­to­ma­ti­que­ment la pré­sence d’un Pro­jet au­dio en cours et ef­fec­tue une sau­ve­garde constante pour ac­cé­der de­puis n’im­porte quel

poste internet à ses ver­sions an­té­rieures. Chaque sau­ve­garde de­puis la DAW ac­tive ain­si une nou­velle ver­sion dans Gob­bler qui ne contien­dra que les mo­di­fi­ca­tions ef­fec­tuées. L’app pro­pose une com­pres­sion sans perte et sans li­mite sur la taille de l’au­dio. Le par­tage tient compte des fi­chiers dé­jà sur le ser­veur ou dans ses lec­teurs, ce qui per­met d’échan­ger ra­pi­de­ment d’énormes pro­jets. Il or­ga­nise aus­si les fi­chiers comme s’ils étaient pré­sents sur l’or­di­na­teur en dis­tin­guant l’au­dio des ses­sions. Dans le même es­prit d’ou­ver­ture, Splice (fi­gure 3), ap­pa­ru fin 2013, offre, à par­tir de Splice Stu­dio V2, d’uploa­der des ses­sions Able­ton Live, FL Stu­dio, Lo­gic et Ga­ra­geBand, ain­si que ses propres samples. La plate-forme in­tègre une li­brai­rie éten­due d’échan­tillons et pro­pose de­puis le dé­but de l’an­née son sé­quen­ceur ma­tri­ciel en ligne Beat­ma­ker. Fran­çois Bou­che­ry

al­ler plus loin… • • • •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.