Mu-Tron Bi-Phase clas­sique des clas­siques

KR Home-Studio - - VINTAGE ILS ONT FAIT L’HISTOIRE -

Quand le Bi-Phase de Mu­si­tro­nics est an­non­cé, tout le monde se jette des­sus : deux pha­sers en un, ce­la fait la dif­fé­rence avec les autres « pe­tits » pha­sers, si nom­breux à l’époque.

pe­tite C-100. Il est pos­sible, en bran­chant une pé­dale wah, de contrô­ler l’ef­fet au pied, une as­tuce qui n’est pas très uti­li­sée, faute d’être connue. Il ne fonc­tionne pas sur bat­te­ries (bonne sta­bi­li­té) et pro­pose deux en­trées, ce qui per­met de connec­ter une source mo­no, deux sources mo­no, ou bien une source sté­réo. Comme il est pos­sible de choi­sir entre phase « nor­mal » ou « re­verse », l’ef­fet est vé­ri­ta­ble­ment spé­ci­fique, et très spec­ta­cu­laire, pour chaque source ou cô­té de source sté­réo. D’au­tant qu’en uti­li­sant l’op­tion « lync », aus­si bien en phase re­verse qu’en nor­mal, l’ef­fet est vrai­ment re­lié sur les deux en­trées. Le contrôle se fai­sant aus­si bien par le gé­né­ra­teur de sweep in­terne que par la pé­dale, pour des pa­ra­mètres tels que pro­fon­deur de sweep, mix wet/dry ou fré­quence de phase. Le boî­tier mé­tal­lique, d’as­sez grande taille, est par­se­mé de gros bou­tons et com­mu­ta­teurs. Le pha­sor A dis­pose des com­mandes depth et feed­back, plus gen 1 ou pe­dal switch pour le sweep. Le pha­sor B dis­pose de plus de com­mandes : depth et feed­back, plus une op­tion de sync de sweep en norm ou re­verse, ain­si qu’une op­tion entre gen 1, gen 2 ou pe­dal et en­trée pha­sor B consis­tant en in A, out A ou in B. De quoi s’amu­ser ! Bien pra­tique : Mu­si­tro­nics pro­pose des « pa­trons » en car­ton, à po­ser sur le boî­tier, mon­trant des set­tings clas­siques comme Ste­reo Pha­sing, Su­per Pha­sing et Two-Speed Pha­sing. Miam ! Un ef­fet éga­le­ment très pri­sé, et as­sez fa­cile à réa­li­ser, la ca­bine Les­lie, avec comme ré­glages : vi­tesse ra­pide et pha­sing lé­ger, avec presque pas ou même pas du tout de feed­back. Par­mi les uti­li­sa­teurs cé­lèbres, en de­hors de Ste­vie Won­der et Chick Co­rea, on trouve d’abord, étran­ge­ment, un pro­duc­teur comme Lee Scratch Per­ry, qui épais­sit le son de ses mix à grand ren­fort de double phase. Autres friands de Bi-Phase : les Sma­shing Pump­kins. Le Mu-Tron est, de leur propre aveu, par­tie pre­nante de leur son, no­tam­ment sur leur al­bum Sia­mese Dream de 1993. Le pro­duc­teur du groupe, Butch Vig, le confirme : « Notre se­cret : on passe tout dans le Bi-Phase, tout ! Et c’est fa­bu­leux ! » On est bien d’ac­cord. Klaus Blas­quiz

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.