Sa­lon Pa­ris Games Week 2016 Uni­vers Pop Culture

KR Home-Studio - - NEWS -

Dé­jà une sep­tième édi­tion pour la Pa­ris Games Week qui s’est dé­rou­lée du 27 au 31 oc­tobre der­nier à Pa­ris Ex­po, Porte de Ver­sailles. Ce sa­lon français des jeux vi­déo or­ga­ni­sé par le SELL (Syn­di­cat des Édi­teurs de Lo­gi­ciels de Loi­sirs) a une fois de plus confir­mé son ex­pan­sion avec un re­cord de près de 310 000 vi­si­teurs sur ses cinq jours de fes­ti­vi­tés.

Ain­si, en l’es­pace de seule­ment sept édi­tions, la PGW est donc pas­sée de 120 000 à 310 000 vi­si­teurs pour une su­per­fi­cie de 14 000 à 80 000m2, avec cette an­née la pré­sence de 160 ex­po­sants. Les géants de cette in­dus­trie à mul­tiples fa­cettes (So­ny, Orange, Acer, LDLC…) ain­si que les gros édi­teurs (Ubi­soft, Ko­na­ni, Ac­ti­vi­sion, Big Ben, Elec­tro­nic Arts…) dis­po­saient de stands gi­gan­tesques. La réa­li­té vir­tuelle, no­tam­ment pré­sen­tée sur le stand So­ny avec le casque PlayS­ta­tion VR, mais aus­si ceux d’Ocu­lus ou l’HTC Vive, montre que l’ave­nir se trouve dans cette di­rec­tion. Tou­te­fois, l’ac­tua­li­té des sor­ties était quand même as­sez pauvre, les édi­teurs dé­cli­nant leurs titres por­teurs, comme Call of Du­ty : In­fi­nite War­face d’Ac­ti­vi­sion, Wat­ch_Dogs 2 d’Ubi­soft ou en­core Bat­tle­field 1 d’Elec­tro­nic Arts. Même constat pour les jeux vi­déo à ca­rac­tère mu­si­cal, avec une énième ver­sion de Just Dance et la nou­velle dé­cli­nai­son de l’émis­sion The Voice en un gros ka­rao­ké.

Pour trou­ver de l’in­té­rêt, il fal­lait cette an­née se ba­la­der sur l’es­pace Re­tro­ga­ming or­ga­ni­sé par l’as­so­cia­tion MO5 afin de re­dé­cou­vrir des bornes d’ar­cades et des jeux d’an­tan. Ou se di­ri­ger juste à cô­té vers l’es­pace « Jeux Made in France » re­grou­pant une tren­taine de jeunes stu­dios créa­tifs français éta­lés sur 430 m2 et of­frant un vrai es­pace de convi­via­li­té, de dis­cus­sion et de tests. Nou­veau­té de cette an­née, un par­cours Pop Culture était pro­po­sé, in­vi­tant les vi­si­teurs à se plon­ger dans les codes du gaming avec une ex­po­si­tion de 42 oeuvres ins­pi­rées de grandes li­cences or­ga­ni­sée par ARTi­tude, la dé­cou­verte du pa­tri­moine vi­déo­lu­dique de la Bi­blio­thèque Na­tio­nale de France ou en­core de l’in­no­va­tion avec La Ci­té des Sciences et de l’In­dus­trie.

Pour la troi­sième an­née consé­cu­tive, la Game Con­nec­tion se te­nait pen­dant la Pa­ris Games Week. Ce ren­dez-vous in­ter­na­tio­nal des pro­fes­sion­nels du jeu vi­déo a ras­sem­blé en­core une fois plus de 2 700 dé­ci­deurs avec plus de 510 ache­teurs (+65 % par rap­port à l’an­née pré­cé­dente) et 60 na­tio­na­li­tés re­pré­sen­tées. Ain­si, la Game Con­nec­tion par­ti­cipe de plus en plus au rayon­ne­ment in­ter­na­tio­nal de la Pa­ris Games Week en of­frant un pro­gramme de confé­rences et de ren­dez-vous B2B.

Mais le grand ga­gnant de cette an­née concerne bien l’eS­port qui est de­ve­nu in­con­tour­nable, et qui a pris une part de plus en plus im­por­tante dans la di­men­sion de l’évé­ne­ment. Ain­si, un hall en­tier lui était consa­cré où se sont dé­rou­lées des com­pé­ti­tions de jeux vi­déo des meilleurs joueurs mon­diaux, or­ga­ni­sées par l’ESL et l’ESWC. Ce fut d’ailleurs le cas le lun­di 31 oc­tobre pour la fi­nale du cham­pion­nat du monde de foot du jeu FIFA 17 entre Lu­cas « DaXe » Cuille­rier du PSG et « Ti­mox » de Wolf­sburg. Et oui le PSG, au même titre que d’autres clubs eu­ro­péens, signe des joueurs de jeux vi­déo pour le re­pré­sen­ter dans les com­pé­ti­tions. Et cette an­née c’est le PSG qui est cham­pion du monde, car « Ici, c’est… » ! Thier­ry De­mou­gin et Ana­tole De­mou­gin

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.