KR:

KR Home-Studio - - ARTISTES -

J’ai com­men­cé à faire de la mu­sique à l’âge de 12 ans lorsque j’ai vu Ché­rie, j’ai agran­di le bé­bé. Ce film est très nul mais le fils de la fa­mille a une Gib­son Les Paul ac­cro­chée au mur de sa chambre et je trou­vais ça très classe. J’ai aus­si­tôt de­man­dé la même à mon père. Évi­dem­ment je n’ai pas eu de Gib­son mais une gui­tare d’étude. Comme c’était beau­coup moins classe sur le mur de ma chambre, j’ai pré­fé­ré jouer avec. En­suite, j’ai joué avec des groupes de potes et j’ai fait mes pre­miers concerts. À l’âge de 22 ans, j’ai ren­con­tré Jo­na­than Mo­ra­li – lea­der de Syd Mat­ters – et les choses sé­rieuses ont com­men­cé. Deux ans plus tard, en tour­née, j’ai ren­con­tré le groupe Mel­low. Ils pos­sé­daient un bon stu­dio en ban­lieue pa­ri­sienne. Ils m’ont pro­po­sé de ve­nir m’ins­tal­ler dans leur stu­dio et j’y ai pas­sé le plus clair de mon temps pen­dant cinq ou six ans. Ce stu­dio était très bien équi­pé avec plein de ma­tos vin­tage. Je suis tom­bé to­ta­le­ment amou­reux de la pro­duc­tion et des stu­dios. Au­jourd’hui je sors mon pre­mier EP so­lo sous le nom de Sho­re­billy. Je tra­vaille aus­si pour le théâtre. Je viens de réa­li­ser la bande-son de 2666, une pièce avec près de 8 h 30 de mu­sique que je per­forme en live. Tes in­fluences ?

Mes in­fluences sont très larges et va­riées. Glo­ba­le­ment, j’ai une culture mu­si­cale très amé­ri­caine. Ce­pen­dant, je suis as­sez fan des pro­duc­tions fran­çaises des an­nées 60/70, des ar­ran­ge­ments d’Alain Go­ra­guer ou de JeanC­laude Van­nier, du ta­lent d’écri­ture et de pro­duc­tion de Fran­çois de Rou­baix. À 20 ans, j’ai eu ma très grosse pé­riode Mo­town - avant 1971. Ton ma­tos ?

J’ai ac­cu­mu­lé pas mal de ma­tos au fur et à me­sure des an­nées. Au­jourd’hui je bosse beau­coup sur ma console Neo­tek Es­sence, une console ana­lo­gique Wi­peout! [PBOX Mu­sic]

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.