Ques­ted V2108 la vé­ri­té est dans le trans­duc­teur !

KR Home-Studio - - TESTS -

Ro­ger Ques­ted, dont la ré­pu­ta­tion n’est plus à faire, fa­brique des en­ceintes de stu­dio professionnelles is­sues de son ex­pé­rience his­to­rique et qui font l’ob­jet d’un tra­vail cen­tré sur l’es­sen­tiel. Nous al­lons com­prendre comment pro­cède le construc­teur à tra­vers la V2108 qui suc­cède à la VS2108.

en in­terne, idem pour le twee­ter qui voit sa puis­sance dou­blée par rap­port à la ver­sion VS de 110 watts seule­ment. Ici, Ques­ted a ra­tio­na­li­sé la concep­tion de l’am­pli pour plus de fia­bi­li­té. Si c’est Ques­ted qui conçoit une bonne par­tie des am­plis pour ses mo­ni­tors ac­tifs, c’est MC2 Au­dio qui les ma­nu­fac­ture. Les deux com­pa­gnies ont été unies du­rant dix ans jus­qu’à 2009. La courbe de fré­quences de la V2108 est elle aus­si amé­lio­rée et lui per­met de des­cendre plus bas, jus­qu’à 40 Hz contre 55 Hz pour la ver­sion VS, et de mon­ter jus­qu’à 20 kHz contre 18 kHz. Le construc­teur an­glais a en­suite pro­cé­dé à la pro­tec­tion de l’en­ceinte aus­si bien à l’ex­té­rieur qu’à l’in­té­rieur, à com­men­cer par le cir­cuit ana­lo­gique, qui bé­né­fi­cie d’une pro­tec­tion contre la cha­leur pro­vo­quée par l’am­pli in­terne ali­men­tant le trans­duc­teur. En clair, si la tem­pé­ra­ture de­vient trop éle­vée, le voyant rouge si­tué à l’avant (en fait in­sé­ré dans le lo­go Ques­ted) s’al­lume et sur­tout té­moigne du mute du si­gnal puis de la mise au­to­ma­tique de l’en­ceinte en stand­by. Ce même voyant passe au rouge dès lors que l’en­ceinte ap­proche de 1 dB le point de sa­tu­ra­tion dé­fi­ni par Ques­ted pour le twee­ter et de 2 dB pour le woo­fer. En­fin, le woo­fer a fait l’ob­jet d’un re­vê­te­ment an­ti-pous­sière, bien vu ! En marge et pour mé­moire, la V2108 est une en­ceinte bass-re­flex. Le prin­cipe : on ré­cu­père l’onde ar­rière du haut-par­leur dans les graves pour ren­for­cer les basses fré­quences, c’est de cette ma­nière qu’on ar­rive à ob­te­nir des graves puis­sants.

Ques­tion de filtres

La di­rec­ti­vi­té des sons est très va­riable se­lon les fré­quences, no­tam­ment graves, et est plus ou moins om­ni­di­rec­tion­nelle (de type sphé­rique). Les watts se dis­persent de ma­nière sphé­rique. Si on pose l’en­ceinte par terre, la sphère est cou­pée en deux. La dif­fu­sion de­vient alors hé­mi­sphé­rique, du coup ce­la double l’émis­sion des fré­quences graves. Si l’en­ceinte est pla­cée contre le mur, l’hé­mi­sphère de­vient un quart de sphère, par consé­quent la puis­sance des graves est là en­core dou­blée et c’est pire en­core si l’on place l’en­ceinte dans un coin de la pièce, qui booste alors tout le spectre. À no­ter que les mé­diums sont aus­si beau­coup im­pac­tés ; ils ont ten­dance à tour­ner quand la pièce n’est pas bien iso­lée ni cor­ri­gée. La dis­po­si­tion in­ap­pro­priée des en­ceintes cu­mu­lée aux mau­vaises dis­po­si­tions acous­tiques de l’en­vi­ron­ne­ment, ce­la ca­rac­té­rise fré­quem­ment les home-stu­dios. Alors que faire ? Pour com­pen­ser ces pro­blèmes, les construc­teurs ont trou­vé la pa­rade en équi­pant leurs en­ceintes de filtres. Ques­ted ne dé­roge pas à la règle. Il a équi­pé la V2108 d’un filtre à quatre po­si­tons dans les graves, -9 (avec l’uti­li­sa­tion d’un sub), -3, 0, +1 dB, et trois po­si­tions dans les ai­gus, -1, 0, +1 dB.

Se faire plai­sir avant tout !

Il faut re­te­nir que la V2108 dé­livre des graves lé­gè­re­ment amé­lio­rés grâce au woo­fer qui a été re­vu. Ques­ted a aus­si re­vu les hauts­mé­diums en les ren­dant un peu plus doux. Ré­sul­tat des courses, nous

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.