Phan­to­gram

KR Home-Studio - - CHRONIQUES -

Three [Fic­tion/Ca­ro­line]

Au fur et à me­sure que leur mu­sique douce-amère de­vient de plus en plus ac­ces­sible, les al­bums de la chan­teuse Sa­rah Ber­thel et du gui­ta­riste-chan­teur Josh Car­ter res­semblent à des ins­tan­ta­nés d’une pé­riode de leur par­cours mu­si­cal. En neuf an­nées d’exis­tence, la for­ma­tion est pas­sée d’une for­mule à la Dead Can Dance du trip hop à l’ar­ché­type du groupe pop ca­pable de jouer dans de grands fes­ti­vals. Entre des col­la­bo­ra­tions avec Big Boi (OutKast) ou Mi­ley Ci­rus, Phan­to­gram a re­joint le sé­rail des mu­si­ciens pri­sés dont les qua­li­tés d’écri­ture et d’in­ter­pré­ta­tion sont re­con­nues par les grands de l’in­dus­trie (si ce­la a en­core un sens au­jourd’hui). La soeur aî­née de la chan­teuse a dis­pa­ru au cours de l’enregistrement de ce disque, ce qui a for­cé­ment in­fluen­cé l’at­mo­sphère gé­né­rale de cette concep­tion (« Ans­wer »). Hor­mis cette tra­gé­die, le duo af­fiche une co­hé­sion forte. « It’s big­ger than life, it’s big­ger than love, it’s big­ger than us, big­ger than all » chantent Sa­rah et Josh sur le dy­na­mique « Run Run Blood ». On veut bien les croire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.