Ques­tion d’au­to­ri­sa­tions…

KR Home-Studio - - CRÉER -

De droits, de per­mis­sions, un peu de tout à la fois ! Les uti­li­sa­teurs, groupes et droits sont au coeur de la re­pré­sen­ta­tion du sys­tème de fi­chiers UNIX sur le­quel s’ap­puie notre macOS, comme il est de nou­veau bon ton de l’ap­pe­ler de­puis Sier­ra, sa der­nière mise à jour. Ain­si, cha­cun des fi­chiers, dos­siers que l’on trouve dans son Mac dis­pose in­di­vi­duel­le­ment de droits per­son­na­li­sés. Voyons comment ce­la s’or­ga­nise en pra­tique.

mai­son­nette. Tout uti­li­sa­teur ap­par­tient au moins à un groupe et peut ap­par­te­nir à plu­sieurs. L’idée est de pou­voir as­so­cier un groupe d’uti­li­sa­teurs à un groupe de fi­chiers, sur les­quels ils ont des pri­vi­lèges de lec­ture/écri­ture ou les deux, ceux qui n’en font pas par­tie ne pou­vant y avoir ac­cès.

Pre­mier point im­por­tant, un fi­chier ap­par­tient tou­jours à l’uti­li­sa­teur qui l’a créé, quel que soit son sta­tut, ad­min ou pas. Le seul lieu de par­tage entre uti­li­sa­teurs d’un même Mac est le dos­sier Par­ta­gé si­tué dans le dos­sier Uti­li­sa­teurs (hors par­tage de fi­chiers en ré­seau). Chaque uti­li­sa­teur dis­pose de son propre dos­sier, l’uti­li­sa­teur ac­tif étant re­pré­sen­té par la mai­son­nette.

Mise en pra­tique

Créez un nou­vel uti­li­sa­teur à votre Mac par le biais de la pré­fé­rence sys­tème Uti­li­sa­teurs et Groupe. Pour ce­la, dé­ver­rouillez le ca­de­nas si­tué en bas de la fe­nêtre en en­trant votre mot de passe ad­min, cli­quez sur le sym­bole +, sé­lec­tion­nez Stan­dard

dans Nou­veau Compte, nom­mez-le, créez un mot de passe et ter­mi­nez en cli­quant sur Créer Uti­li­sa­teur. Vé­ri­fiez en cli­quant sur Op­tions que Af­fi­cher le Me­nu de Per­mu­ta­tion Ra­pide est co­ché. Chan­gez d’uti­li­sa­teur en cli­quant dans le coin su­pé­rieur droit de la barre d’icônes, l’opé­ra­tion prend quelques se­condes, le temps de créer votre nou­veau bu­reau. À par­tir de ce compte, créez un fi­chier texte et en­re­gis­trez-le dans le dos­sier Par­ta­gé. Un ra­pide Cmd - I sur ce der­nier ré­vèle qu’il ap­par­tient bien au nou­vel uti­li­sa­teur en cours (fi­gure 2). Fer­mez cette fe­nêtre et chan­gez d’uti­li­sa­teur en re­ve­nant sur le compte Ad­min. Al­lez au dos­sier Par­ta­gé, ou­vrez le fi­chier et es­sayez de le mo­di­fier. Une fe­nêtre d’alerte vous aver­tit que vous n’êtes pas pro­prié­taire du fi­chier et que vous pou­vez juste le du­pli­quer afin de le mo­di­fier et l’en­re­gis­trer sous un autre nom (fi­gure 3). Le dé­pla­cer sur votre bu­reau ou ailleurs en­traîne une co­pie de ce fi­chier, dont vous de­ve­nez alors pro­prié­taire.

Vu cô­té Ter­mi­nal

Lan­cez le Ter­mi­nal, dé­pla­cez-vous dans le dos­sier Par­ta­gé (cd /Users/ Sha­red) et de­man­dez la lec­ture des in­for­ma­tions du fi­chier texte créé plus haut, from tes­te­ric.rtf dans l’exemple : ls -ld from\ tes­te­ric.rtf et ta­pez En­trée. La ligne sui­vante ap­pa­raît : -rw-r--r-- 1 tes­te­ric wheel 331 10 oct 15:43 from tes­te­ric.rtf (fi­gure 4).

- Le pre­mier ti­ret in­dique qu’il s’agit d’un fi­chier, un ré­per­toire au­rait été mar­qué d.

- rw- concerne le pro­prié­taire : r pour read (lec­ture), w pour write (écri­ture), - si­gni­fie que la fonc­tion x (exé­cu­ter) n’est pas at­tri­buée au pro­prié­taire.

- r-- concerne le groupe qui n’a donc que le droit de lire, tout comme les autres uti­li­sa­teurs mar­qués r--.

- tes­te­ric est le pro­prié­taire du fi­chier, wheel est le groupe pro­prié­taire, 331 est son poids en oc­tets.

Nous ver­rons le mois pro­chain comment fonc­tionne ce sys­tème de let­trage ( rwx-) et comment mo­di­fier ces in­for­ma­tions via le Ter­mi­nal. Éric Chau­trand

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.