Comment en­re­gis­trer des voix sur un por­table ?

KR Home-Studio - - SOS STUDIOS -

Bon­jour, j’ai be­soin d’en­re­gis­trer des bouts de texte et je dis­pose seule­ment d’un or­di­na­teur por­table et d’un pe­tit mi­cro. Quand je les uti­lise, le ré­sul­tat est très dé­ce­vant ! Quelle se­rait la meilleure so­lu­tion (… la moins chère) pour ob­te­nir des voix de qua­li­té ? Mer­ci pour votre ex­per­tise. Alexandre (par mail)

Un enregistrement vo­cal né­ces­site un bon mi­cro et une carte son adap­tée. Pour le mi­cro­phone, des dif­fé­rences ma­jeures de concep­tion sont à prendre en compte entre des mo­dèles « dy­na­miques » équi­pés d’une mem­brane re­liée à une simple bo­bine de fil pas­sant dans un champ ma­gné­tique et des mo­dèles « sta­tiques » à conden­sa­teur dont le dia­phragme est consti­tué d’une plaque po­la­ri­sée. La pre­mière ca­té­go­rie est adap­tée pour la scène, tan­dis que la se­conde se­ra ré­ser­vée aux prises de son en stu­dio du fait d’une sen­si­bi­li­té net­te­ment su­pé­rieure, mais avec la contrainte d’une ali­men­ta­tion fan­tôme et d’une sus­pen­sion. Pour ce qui concerne l’in­ter­face au­dio­nu­mé­rique qui ef­fec­tue la conver­sion ana­lo­gique/digitale entre le mi­cro et le por­table, elle pour­rait théo­ri­que­ment se faire via la carte son in­terne que pos­sède tout or­di­na­teur comme l’a réa­li­sé Alexandre, mais plu­sieurs points rendent cette so­lu­tion in­ap­pli­cable dans les faits. D’abord la connec­tique d’en­trée du lap­top (mi­ni-jack 3,5 mm) ne cor­res­pond pas à celle d’un mi­cro pro­fes­sion­nel qui doit se bran­cher par une prise XLR sy­mé­tri­sée pour un rap­port si­gnal/bruit op­ti­mal. En­suite, seuls des pi­lotes spé­ci­fiques comme ceux dé­ve­lop­pés par Stein­berg (ASIO) per­met­tront une la­tence com­pa­tible avec le tra­jet que doit suivre le si­gnal au tra­vers de la chaîne au­dio au mo­ment d’en­re­gis­trer (mi­cro > conver­tis­seur A/D > en­re­gis­treur lo­gi­ciel DAW > conver­tis­seur D/A > casque). Les nou­veaux mi­cros USB per­mettent au­jourd’hui de réunir toutes ces condi­tions en un seul pro­duit avec un bud­get res­ser­ré. Ce sont des « sta­tiques » spé­cia­le­ment conçus pour des en­re­gis­tre­ments fa­ciles qui fonc­tionnent en mode plug & play sans dri­ver, avec le câble USB ser­vant d’ali­men­ta­tion fan­tôme et qui dis­posent sou­vent d’une sus­pen­sion in­té­grée avec même par­fois une sor­tie casque di­rec­te­ment im­plan­tée sur le corps du mi­cro. Plu­sieurs mo­dèles tra­di­tion­nels pos­sèdent dé­sor­mais leur équi­valent en ver­sion USB : c’est donc la for­mule idéale pour des en­re­gis­tre­ments no­mades à faible la­tence dans des ta­rifs qui dé­butent au­tour des 50 €. Fran­çois Bou­che­ry

Le mi­cro USB in­tègre di­rec­te­ment une carte son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.