Un an après l’in­cen­die, le ga­rage Pa­lais panse en­core ses plaies

L’Écho de la Presqu’île (SN) - - ENTRE LOIRE ET VILAINE - Guillaume Le­roux

Il y a un an, dans la nuit du 27 au 28 jan­vier, un in­cen­die ra­va­geait le ga­rage Pa­lais de La Turballe. Un homme était ra­pi­de­ment in­ter­pel­lé. Cette nuit-là, il s’en était éga­le­ment pris à un ci­né­ma, un res­tau­rant Mc­do­nald’s, une agence ban­caire et une en­tre­prise de pompes fu­nèbres. Lors de son pro­cès, il avait stig­ma­ti­sé « une en­seigne de l’in­dus­trie pé­tro­lière res­pon­sable de guerres ». Il avait éco­pé de deux ans de pri­son, dont un an ferme.

« On doit re­fu­ser des clients »

Après une fer­me­ture to­tale de deux mois et de­mi, le ga­rage avait pu rou­vrir au prin­temps. La sta­tion-ser­vice To­tal avait, elle, été fer­mée trois se­maines. « On n’uti­lise tou­te­fois qu’un quart de la sur­face que nous avions avant le si­nistre, pré­cise le ga­ra­giste, Fa­brice Pa­lais. Faute de places, on doit en­core re­fu­ser des clients. On est à l’étroit. »

Épar­gné par les flammes, un en­tre­pôt si­tué der­rière le ga­rage a été amé­na­gé pour ac­cueillir les vé­hi­cules en ré­pa­ra­tion. Les bu­reaux et les sa­ni­taires ont été ré­amé­na­gés dans des bun­ga­lows sur le par­king du ga­rage. À l’in­té­rieur du bâ­ti­ment prin­ci­pal, les stig­mates de l’in­cen­die sont en­core pré­sents, tels cet énorme mur to­ta­le­ment cal­ci­né qui se­ra dé­truit dans les pro­chains jours. Pla­quistes et me­nui­siers s’af­fairent pour re­don­ner vie au ga­rage. « Nor­ma­le­ment, au dé­but du mois d’avril, le ga­rage pour­ra rou­vrir, es­père Fa­brice Pa­lais, qui po­si­tive. On ne re­garde plus der­rière, on se dit que l’on a en­core deux mois à te­nir. »

Un coût de 700 000 €

Après les avoir prê­tés à un autre ga­rage, Fa­brice Pa­lais a ré­cu­pé­ré ses deux ap­pren­tis. Avec la se­cré­taire et un sa­la­rié, ils sont dé­sor­mais cinq à tra­vailler. Un sixième de­vrait ar­ri­ver lors de la ré­ou­ver­ture com­plète.

Au to­tal, le si­nistre au­ra coû­té 700 000 € à Fa­brice Pa­lais, une grande par­tie lui a été rem­bour­sée par les as­su­rances mais il es­time qu’entre 100 000 et 150 000 € res­tent à sa charge no­tam­ment pour les tra­vaux de mise aux normes du bâ­ti­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.