La phrase de la se­maine

L'Écho Républicain - - Eure-et-Loir Actualité -

D’An­ny Pie­tri, nou­velle sous-pré­fète de Châ­teau­dun, a été sous-pré­fète des îles Mar­quises de 2008 à 2013, où elle était sur­nom­mée Ta­hia­po­kee­kee qui si­gni­fie “Reine de la nuit” : « Quand je suis ar­ri­vée sous-pré­fète en Po­ly­né­sie, j’étais à la fois la pre­mière femme et la pre­mière femme de cou­leur. Ta­hia­po­kee­kee veut dire quelque chose qui a trait à l’obs­cu­ri­té, à la cou­leur de peau in­ha­bi­tuelle et ça s’est tra­duit en reine de la nuit. Mais n’al­lez sur­tout pas croire que j’ai ré­in­ven­té un Li­do aux îles Mar­quises ! » Per­son­na­li­tés et élus de tous bords étaient nom­breux à jouer des coudes, ven­dre­di ma­tin, afin de ta­lon­ner Mu­riel Pé­ni­caud, ve­nue inau­gu­rer les Ar­ti­sa­nales de Chartres. Pour ac­com­pa­gner la mi­nistre du Tra­vail, bien sûr, et, ac­ces­soi­re­ment, se tailler une place à ses cô­tés sur les pho­tos… Au fi­nal, c’est sans doute le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges, qui a bé­né­fi­cié de l’une des meilleures ex­po­si­tions en se trou­vant juste au cô­té de la mi­nistre qui ré­pon­dait à la presse, de­vant une fo­rêt de mi­cros, d’ap­pa­reils pho­tos et de ca­mé­ras. Le train, ça ne marche pas tou­jours très bien sur la ligne SNCF Pa­ris-Chartres-Le Mans, si l’on en croit les ré­sul­tats de la consul­ta­tion lan­cée au­près des na­vet­teurs par Guillaume Kas­ba­rian (LREM), dé­pu­té de Chartres et lui­même usa­ger de la ligne. L’avion, en re­vanche, ça marche beau­coup mieux, sur­tout quand le par­le­men­taire eu­ré­lien voyage en A330 pré­si­den­tiel, s’il vous plaît, en com­pa­gnie d’Em­ma­nuel Ma­cron, qu’il sa­lue sur ce cli­ché dans l’une des ca­bines de l’ap­pa­reil, trans­for­mé en salle de réunion. Si Guillaume Kas­ba­rian a in­té­gré la dé­lé­ga­tion qui a ac­com­pa­gné le chef de l’État à Ere­van (Ar­mé­nie), jeu­di et ven­dre­di, dans le cadre du Som­met de la Fran­co­pho­nie, ce n’est pas uni­que­ment pour prendre l’avion. Le par­le­men­taire, d’ori­gine ar­mé­nienne, a ho­no­ré un pro­gramme char­gé et « stu­dieux » : cé­ré­mo­nie au Mé­mo­rial du gé­no­cide ar­mé­nien, vi­sites, en­tre­tiens, confé­rences. Et un in­con­tour­nable concer­thom­mage en mé­moire de Charles Az­na­vour, avant le re­tour en France. Tou­jours en A330. Mais dès de­main, le dé­pu­té re­trouve les rails du quo­ti­dien et du train !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.