Un ca­bi­net à ci­gares ad­ju­gé à la somme re­cord de 110.000 €

L'Écho Républicain - - Chartres Vivre Sa Ville -

Un ca­bi­net à ci­gares en cèdre, d’une ex­trême ra­re­té, a été ad­ju­gé 110.000 € (132.000 € avec les frais), lors de la vente aux en­chères du di­manche 28 oc­tobre à Chartres.

Et c’est, pour l’ins­tant, la plus grosse vente de l’an­née. Maître Alain Pa­ris, com­mis­sai­re­pri­seur, n’a pas de mots as­sez forts pour qua­li­fier cet « ex­cep­tion­nel » ca­bi­net à ci­gares. Un ob­jet en « bois rare », qui ne l’a pas lais­sé de marbre : « Ce meuble est fa­bu­leux, dé­li­rant et plein de charme. C’est un meuble de fo­lie, épous­tou­flant et dé­li­rant. Ce meuble m’a in­ter­pel­lé. On ne peut res­ter in­sen­sible une fois de­vant. »

Et pour cause. Ce mo­dèle, qui n’existe qu’en deux exem­plaires dans le monde « a été re­trou­vé dans une pro­prié­té dans le Perche », pré­cise le com­mis­saire­pri­seur. « Ses pro­prié­taires ont fait ap­pel à nous car ils sou­hai­taient le vendre. » Alain Pa­ris confie : « Je suis tom­bé en ex­tase de­vant ce meuble. »

Le match France-an­gle­terre

« Char­mé », Alain Pa­ris a ef­fec­tué des re­cherches pous­sées. « Ce meuble de 1867 en­vi­ron date de la pé­riode Na­po­léon III. Il mé­lange les styles néo­grec et mé­ro­vin­gien. C’était très no­va­teur à l’époque. »

Lors de la vente de ce ca­bi­net, « à l’évo­ca­tion d’un ta­ber­nacle », fin oc­tobre, « sept ache­teurs ont en­ché­ri au té­lé­pho­ ne. » Au coup de mar­teau fi­nal, c’est un col­lec­tion­neur de la ré­gion pa­ri­sienne qui l’a em­por­té face à un ache­teur an­glais. ■

RA­RE­TÉ. Ce ca­bi­net à ci­gares en cèdre date de la fin du XIXE siècle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.