La mai­son de san­té ou­verte au pu­blic en fin d’an­née

Le chan­tier est of­fi­ciel­le­ment lan­cé. La Mai­son de san­té plu­ri­pro­fes­sion­nelle de Woincourt ac­cueille­ra ses pre­miers pa­tients fin 2018. Un abou­tis­se­ment pour les ac­teurs de ce pro­jet dans les car­tons de­puis des an­nées.

L’Éclaireur de Gamaches - - LA UNE - Pau­line De­wez

Sept ans après la mise en route du pro­jet, la pre­mière poutre de la mai­son de san­té plu­ri­pro­fes­sion­nelle de Woincourt est po­sée.

Ce bâ­ti­ment de 1 600 m2 émerge rue Klé­ber, à quelques mètres de la route D925, un lieu stra­té­gique pour le maire de Woincourt, village où au­cun mé­de­cin n’exer­çait : « La dé­ser­ti­fi­ca­tion mé­di­cale po­sait un gros sou­ci. C’est une fier­té d’avoir cette Mai­son de san­té sur notre ter­ri­toire, on ap­porte quelque chose à la po­pu­la­tion », s’en­thou­siasme Ar­naud Pe­tit.

Huit mé­de­cins gé­né­ra­listes, un ki­né­si­thé­ra­peute, un chi­rur­gien-den­tiste et des in­fir­miers se sont dé­jà po­si­tion­nés pour louer un ca­bi­net. « Il reste de la place, rap­pelle le maire. L’idéal se­rait d’avoir un oph­tal­mo­lo­giste et en­core un ou deux den­tistes. Pour l’ins­tant, il faut al­ler jus­qu’à Abbeville ou Amiens ! »

La re­pré­sen­tante de l’agence ré­gio­nale de san­té rap­pelle que sur les 81 mai­sons de san­té plu­ri­pro­fes­sion­nelle des Hautsde-france, 17, et bien­tôt donc 18, sont en Somme. Elle ajoute : « Nous pri­vi­lé­gions ce mode d’exer­cice co­or­don­né. La forte ru­ra­li­té pré­sente des avan­tages, mais peut po­ser pro­blème en ma­tière d’ac­cès aux soins. »

Un tra­vail d’équipe

La construc­tion du centre et du par­king de 75 places né­ces­site un in­ves­tis­se­ment de 3,6 mil­lions d’eu­ros. Une somme que la Com­mu­nau­té de com­munes du Vimeu (CCV) a ver­sée avec l’aide de l’état, de la Ré­gion et du Dé­par­te­ment. En tout, les sub­ven­tions s’élèvent à 1,6 mil­lion d’eu­ros. « Nous avons contrac­té un emprunt de 1,5 mil­lion d’eu­ros, il se­ra rem­bour­sé avec les loyers que ver­se­ront les pro­fes­sion­nels de san­té », ex­plique Ber­nard Da­vergne, pré­sident de la CCV.

Une os­sa­ture 100 % bois

Construit en bois de peu­plier ré­ti­fié (trai­té pour ré­sis­ter) et en zinc na­tu­rel, le centre a été pen­sé pour se lier aux alen­tours. « Les ma­té­riaux ont été choi­sis pour leur pé­ren­ni­té mais aus­si pour créer un ca­maïeu de cou­leur. Il y a de nom­breuses ou­ver­tures pour faire en­trer le pay­sage dans le bâ­ti­ment », pré­cise Clément Der­ly, chef de pro­jet chez DS Da­mien Sur­ro­ca Architectes.

Après une longue phase d’étude, douze entreprises s’ac­tivent sur le chan­tier de­puis sep­tembre der­nier. La fin des tra­vaux est pré­vue à l’au­tomne pour une mise en ser­vice dans la fou­lée.

Les élus ont pla­cé un par­che­min si­gné de tous dans la pre­mière poutre du bâ­ti­ment.

La mai­son de san­té de­vrait ou­vrir d’ici la fin de l’an­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.