Beau­coup de tra­vaux, de l’en­vie, mais peu de bud­get…

L’Éclaireur de Gamaches - - GAMACHES -

À Bui­gny-lès-gamaches, les idées ne manquent pas. La mu­ni­ci­pa­li­té a en ef­fet de nom­breux pro­jets. Mais faute de bud­get, tous ne pour­ront pas être me­nés à terme cette an­née : il fau­dra faire des choix.

Comme sou­vent à Bui­gny­lès-gamaches, les ha­bi­tants ont ré­pon­du pré­sent pour la cé­ré­mo­nie des voeux du maire Jé­ré­my Mo­reau. L’élu com­mence son allocution en rap­pe­lant les réa­li­sa­tions de 2017 : un ra­len­tis­seur a été po­sé dans la rue de Fressenneville pour plus de sé­cu­ri­té ain­si que des pan­neaux Stop à cer­tains car­re­fours plus ré­cem­ment. Les ef­fets sont dé­jà consta­tés. D’autres pan­neaux usa­gés ont aus­si été rem­pla­cés. Les vé­hi­cules roulent moins vite.

L’élu rap­pelle éga­le­ment l’achat du ter­rain des Buttes en fé­vrier 2017, la pose d’un nou­veau can­dé­labre dans la rue des Buttes, la ré­no­va­tion de la se­conde par­tie du toit de la mai­rie ain­si que la mai­son mi­toyenne.

Lo­ca­tion d’une mai­son dès fé­vrier

Cette der­nière, to­ta­le­ment re­mise à neuf, se­ra louée à comp­ter de ce 1er fé­vrier 2018. Le loyer per­met­tra de rem­bour­ser une grande par­tie du cré­dit de l’emprunt réa­li­sé pour la ré­no­va­tion. La sub­ven­tion pré­vue au bud­get pour ces tra­vaux n’a pas en­core été al­louée et vien­dra donc aug­men­ter le bud­get 2018.

Les mai­sons si­tuées au­près de la salle et der­rière l’église n’ont pas été mo­di­fiées comme pré­vu. L’élec­tri­ci­té d’une des deux a été re­faite et le lo­ge­ment se­ra to­ta­le­ment re­mis à neuf en ce dé­but d’an­née.

Comme pour beau­coup de com­mune, le bud­get est ser­ré, et le maire dé­clare : « Nous pou­vons vous as­su­rer que nous es­sayons de faire au mieux afin que des in­ves­tis­se­ments et achats soient ef­fec­tués, tout en res­tant dans les clous fi­nan­ciè­re­ment ».

La com­mune a fait le choix de ne pas trop aug­men­ter les im­pôts, 1 % en 2017 après deux an­nées consé­cu­tives à 0,5 %. En ef­fet, même si la mo­ti­va­tion est pré­sente, ain­si que les en­vies, les fi­nances le sont moins : Jé­ré­my Mo­reau ap­pelle donc la po­pu­la­tion à prendre son mal en pa­tience.

Dé­fi­nir des prio­ri­tés

Au re­gard de l’étude du bud­get à ve­nir, la com­mune de­vra dé­fi­nir des prio­ri­tés. Mais il y a dé­jà des pro­jets qui sont en cours de réa­li­sa­tion, comme la pose d’un ra­len­tis­seur à l’en­trée de la rue de Gamaches, et un autre pro­chai­ne­ment aux alen­tours de la Cha­pelle. Deux rues se­ront ré­no­vées, à sa­voir une por­tion de la rue de Pe­tit Selve ain­si que la route al­lant du ci­me­tière à la rue des Buttes.

Les can­dé­labres usa­gés se­ront peut-être chan­gés et la Fé­dé­ra­tion Dé­par­te­men­tale d’éner­gie va être re­con­tac­tée pour ce­lui man­quant dans la rue De­labre.

La mai­son der­rière l’église n’est pas ou­bliée : elle a be­soin de ré­no­va­tion. Un ar­chi­tecte du Con­seil de l’ar­chi­tec­ture, l’ur­ba­nisme et l’en­vi­ron­ne­ment a dé­jà étu­dié ce qu’il était pos­sible de faire. Ce­pen­dant, il fau­dra trou­ver les fi­nan­ce­ments pour ces tra­vaux, la com­mune ne pou­vant as­su­mer seule un tel chan­tier.

Des in­ves­tis­se­ments sont éga­le­ment à pré­voir pour la toi­ture de l’église, qui mal­gré un en­tre­tien ré­gu­lier, souffre des condi­tions cli­ma­tiques.

Jé­ré­my Mo­reau aborde en­suite une dé­ci­sion loin de faire l’una­ni­mi­té au­près des ha­bi­tants. Il ex­plique que ce n’est pas gaie­té de coeur que la dé­ci­sion d’abattre les arbres de la place Eu­gène Chi­vot a été prise, mais le con­seil mu­ni­ci­pal joue la carte de la sé­cu­ri­té et non la sur­ve­nue d’un accident pour in­ter­ve­nir.

En 2018 en­fin, les di­verses ma­ni­fes­tions se­ront re­con­duites, s mais la com­mune ira plus loin dans l’or­ga­ni­sa­tion des cé­ré­mo­nies com­mé­mo­ra­tives à l’oc­ca­sion de la fin du Cen­te­naire de la Pre­mière Guerre mon­diale.

In­ter­com­mu­na­li­té : le choix des Villes Soeurs

No­tons éga­le­ment que la com­mune avait en­vi­sa­gé de quit­ter la Com­mu­nau­té de Com­munes des Villes Soeurs pour re­joindre celle du Vimeu. Ce­pen­dant, après di­verses dis­cus­sions, la mu­ni­ci­pa­li­té a pris la dé­ci­sion de res­ter dans celle Villes Soeurs, car en cas de chan­ge­ment, les im­pôts au­raient for­te­ment aug­men­té.

En­fin, Jé­ré­my Mo­reau pro­fite de la cé­ré­mo­nie des voeux pour re­mer­cier Ly­siane Meu­len­syer, se­cré­taire de mai­rie de­puis 2014 qui quitte son poste pour se rap­pro­cher de son do­mi­cile. À comp­ter du 15 fé­vrier, l’ac­cueil se­ra donc as­su­ré par Dé­bo­rah Rou­thier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.