Le pro­jet de centre cultu­rel se pré­cise

Après plu­sieurs an­nées de dis­cus­sion, le con­seil mu­ni­ci­pal a vo­té le dé­pôt du per­mis de construire du centre cultu­rel. Ce bâ­ti­ment cen­tral pour le fu­tur quar­tier du Moulinet conserve ses op­po­sants.

L’Éclaireur de Gamaches - - AULT - Pau­line De­wez

Ob­jec­tif : 2 100 668 € HT

Dans les car­tons de­puis plus de quinze ans, le pro­jet d’amé­na­ge­ment du quar­tier du Moulinet fran­chit une étape de plus. Le Syn­di­cat mixte baie de Somme – grand lit­to­ral pi­card a ac­quis le ter­rain de sept hec­tares en 2003. Après de nom­breux dé­bats, les pre­miers tra­vaux de via­bi­li­sa­tion du ter­rain si­tué au ni­veau de la rue de Pa­ris ont com­men­cé en no­vembre 2016.

La ville d’ault prend en charge 20 % de la construc­tion du centre cultu­rel, pour le reste, elle se­ra ai­dée par la com­mu­nau­té de com­munes, le Dé­par­te­ment, la Ré­gion et l’état. Une réunion est pré­vue fin jan­vier pour bou­cler le dos­sier de fi­nan­ce­ment. Mon­tant es­ti­mé : 2 100 668 € HT. Un coût pré­vi­sion­nel qui n’a pas bou­gé de­puis 2014.

Une salle mo­du­lable se­lon les be­soins

Le di­rec­teur du ser­vice amé­na­ge­ment du Syn­di­cat mixte, Flo­rian Bou­thors, et la char­gée de mis­sion sont ve­nus pré­sen­ter le pro­jet de construc­tion du centre cultu­rel à l’en­semble des élus du Con­seil mu­ni­ci­pal.

« Il y a un par­ti pris ar­chi­tec­tu­ral très fort qui s’in­tègre bien dans le site, grâce à des ar­doises de dif­fé­rentes teintes par exemple », ex­plique-t-elle avant de dé­tailler le plan du bâ­ti­ment. La salle de spec­tacle de 250 m2 au sol se­ra mo­du­lable et pour­ra ac­cueillir jus­qu’à 230 per­sonnes pour des repas ou 150 sur des gra­dins ré­trac­tables.

Quelques ré­ti­cences

Cui­sine de ré­chauf­fage, zone de sta­tion­ne­ment, ter­rasse ac­ces­sible en conti­nu, ac­cès pié­ton via un es­ca­lier… Les élus semblent convain­cus… à quelques ex­cep­tions près : « Ce n’est pas bien clair, lance le conseiller mu­ni­ci­pal Ca­mille Gon­za­lez-lo­pez. Le ter­rain de foot est dans la zone [qui se­ra ré­amé­na­gée] ou pas ? » Ce à quoi la char­gée de mis­sion ré­pond que le ter­rain a vo­ca­tion à res­ter pu­blic mais qu’il est dans la zone pour amé­lio­rer la liai­son entre les sites. « Vous met­tez tou­jours notre pa­role en doute, ré­torque la maire, Marthe Sueur. C’est dans tous les do­cu­ments des conseils mu­ni­ci­paux… Ça de­vient las­sant ! »

Le conseiller Mar­cel Le Moigne émet quelques doutes sur le mon­tant an­non­cé : « Comment pou­vez-vous as­su­rer que ce coût ne bou­ge­ra pas ? Si on dé­passe, qui paye ? » Le di­rec­teur de l’amé­na­ge­ment du Syn­di­cat mixte rap­pelle qu’il s’agit d’un ob­jec­tif et que le mon­tant se­ra fixé en fonc­tion de l’ap­pel d’offres. « Nous pour­rons tou­jours dire au pres­ta­taire qu’il faut ré­éva­luer le coût sur cer­tains points », ajoute-t-il.

Avec quatre voix contre des élus de l’op­po­si­tion, la maire Marthe Sueur est fi­na­le­ment au­to­ri­sée à dé­po­ser le per­mis de construire. Les ré­sul­tats de l’ap­pel d’offres se­ront don­nés en juin et la com­mune es­père com­men­cer l’an­née de tra­vaux en au­tomne.

(©K Ar­chi­tec­ture)

Les tra­vaux du centre cultu­rel de­vraient com­men­cer d’ici l’au­tomne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.