On vous ex­plique tout sur le port Saint-Roch

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - La Une - JEAN-LOUIS MACÉ

La pé­riode de concer­ta­tion dé­sor­mais ache­vée, on connaît dé­sor­mais les grandes lignes des fu­turs amé­na­ge­ments du port Saint­Roch. Ca­pi­tai­ne­rie, gare d’eau, pro­jet im­mo­bi­lier, sta­tion­ne­ment… L’Éclai­reur ré­pond aux ques­tions que vous vous po­sez.

Après deux mois de concer­ta­tion avec la po­pu­la­tion et trois réunions pu­bliques, on en sait dé­sor­mais un peu plus sur les prin­ci­pales orien­ta­tions du pro­jet de re­qua­li­fi­ca­tion du port SaintRoch. De quoi dé­mê­ler le vrai du faux et ré­pondre à de nom­breuses in­ter­ro­ga­tions que se posent les ha­bi­tants.

En quoi consistent les tra­vaux de re­qua­li­fi­ca­tion du port ?

Il s’agit d’élar­gir le plan d’eau afin d’ac­cueillir une cin­quan­taine de ba­teaux au maxi­mum, contre une ving­taine au­jourd’hui. Il s’agit éga­le­ment de créer un pon­ton d’hon­neur.

Quels ser­vices se­ront as­so­ciés à la fu­ture ca­pi­tai­ne­rie ?

Des ser­vices pra­tiques : la­ve­rie, douches, pe­tit hé­ber­ge­ment, lo­ca­tion de vé­lo, res­tau­ra­tion.

Quel se­ra le fu­tur pé­ri­mètre d’amé­na­ge­ment du port ?

Ce­lui­ci ira de la pas­se­relle Eif­fel jus­qu’au pont Saint­Roch, soit éten­du sur 9.120 mètres, avec la pos­si­bi­li­té de créa­tion d’un pon­ton d’hon­neur au pied de la pas­se­relle Vic­tor­Hugo.

Le par­king ac­tuel face au si­lo de la Ca­pro­ga se­ra-t-il main­te­nu ?

Non, ce­lui­ci dis­pa­raî­tra avec l’élar­gis­se­ment de la gare d’eau.

Quelles se­ront les nou­velles pos­si­bi­li­tés pour se ga­rer pour les ha­bi­tués de ce par­king ?

L’Ag­glo­mé­ra­tion mise sur le ra­chat de l’em­prise de l’an­cienne ca­serne Gu­din, à proxi­mi­té de la zone du port, pour créer un grand par­king gra­tuit de 500 places et ain­si en faire un deuxième grand parc de sta­tion­ne­ment.

Quelle se­ra la ca­pa­ci­té de sta­tion­ne­ment à l’in­té­rieur du pé­ri­mètre du port ?

Elle de­vrait être main­te­nue à son état ac­tuel. L’ac­cès des ri­ve­rains à leur pro­prié­té se­ra ga­ran­ti.

Le si­lo de la Ca­pro­ga se­ra-t-il dé­truit ?

Oui, ain­si que les ate­liers de VNF (Voies na­vi­gables de France), et une par­tie du bâ­ti­ment du centre mé­di­co­psy­cho­lo­gique pour en­fant si­tué au 63, rue An­dré­Co­quillet. Va-t-on creu­ser les fon­da­tions, ou sim­ple­ment ara­ser le si­lo ?

Il s’agi­ra d’une dé­cons­truc­tion com­plète, fon­da­

tions com­prises.

Quand dé­bu­te­ront les tra­vaux de construc­tion ?

En sep­tembre 2019 se­lon le ca­len­drier pré­vi­sion­nel, après les tra­vaux de dé­cons­truc­tion et de désa­mian­tage du si­lo de la Ca­pro­ga et des ate­liers VNF. Que de­vien­dront les com­merces pré­sents dans le pé­ri­mètre du pro­jet ?

L’Ag­glo­mé­ra­tion sou­hai­te­rait ac­qué­rir l’em­prise fon­cière du bâ­ti­ment qui abrite au­jourd’hui la bou­lan­ge­rie et le la­ser­game. La solution en­vi­sa­gée se­rait une opé­ra­tion « à ti­roir » vi­sant à re­lo­ger la bou­lan­ge­rie dans une nou­velle cel­lule à proxi­mi­té de son em­pla­ce­ment et le la­ser­game à proxi­mi­té des ci­né­mas, éven­tuel­le­ment à la place du Comp­toir Fo­res­tier après son déménagement à la zone Ar­bo­ria.

La rue du Port se­ra-t-elle mise en sens unique ?

C’est un élé­ment en cours de ré­flexion du cô­té des ser­vices de l’Ag­glo. Elle pour­rait l’être au moins le long de la gare d’eau. L’ac­cès au site de l’an­cien hô­pi­tal et à la fu­ture ca­pi­tai­ne­rie res­te­ra pro­ba­ble­ment à double sens.

Le pro­jet im­mo­bi­lier mis en avant par l’Ag­glo­mé­ra­tion à la place du si­lo de la Ca­pro­ga abri­te­ra-t-il des lo­ge­ments so­ciaux ?

« Il de­vrait être confié à un in­ves­tis­seur pri­vé », a ré­pon­du Be­noit Di­geon lors de la deuxième réunion de concer­ta­tion en date du 30 août der­nier. « Il s’agi­ra de créer de nou­veaux bâ­ti­ments et de dé­ve­lop­per le centre­ville. » Frank Sup­plis­son, plus nuan­cé, lors de la 3e réunion de concer­ta­tion ré­pon­dait « qu’il était en­core trop tôt pour ré­pondre à la ques­tion sur le lo­ge­ment. La forme, le nombre, la qua­li­té, ne sont pas ar­rê­tés. Il ap­par­tien­dra au maître d’oeuvre de for­mu­ler des pro­po­si­tions. »

Des chambres d’hôtes se­ron­telles pro­po­sées pour la clien­tèle du port et pour les cy­clistes de la nou­velle vé­lo­route ?

C’est la vo­lon­té de l’Ag­glo­mé­ra­tion. Là en­core, les avis di­vergent. Pour Be­noit Di­geon, 6 à 8 chambres pour­raient être amé­na­gées au pre­mier étage de la ca­pi­tai­ne­rie. Pour Frank Sup­plis­son, ces chambres pour­raient voir le jour dans le bâ­ti­ment ré­no­vé du centre mé­di­co­psy­cho­lo­gique.

Quelle se­ra la dis­tance entre les quais du ca­nal et les pre­mières ha­bi­ta­tions ?

12 mètres les sé­pa­re­ront. Dans cet es­pace se­ra amé­na­gé un cir­cuit pié­ton­nier in­ter­dit à la cir­cu­la­tion des au­to­mo­biles.

Quelles se­ront les contraintes de cir­cu­la­tion pen­dant la du­rée des tra­vaux ?

La rue Hoche de­vrait res­ter à double­sens. Quant à la rue du Port­Saint­Roch, elle se­ra mise en cul­de­sac avec la pré­sence du chan­tier. La mu­ni­ci­pa­li­té as­sure que le sta­tion­ne­ment de­meu­re­ra gra­tuit dans l’en­semble de la zone du port. Pen­dant la du­rée des tra­vaux, le ca­nal de Briare se­rat-il vi­dé ?

Non. Un sys­tème de pal­planches per­met­tra aux ou­vriers du chan­tier de creu­ser la gare d’eau sans avoir à cou­per la cir­cu­la­tion des pé­niches sur le

ca­nal.

Quelles se­ront les me­sures par­ti­cu­lières en­vi­sa­gées pour la dé­mo­li­tion des si­los compte te­nu de la pré­sence d’amiante ?

Ou­vriers et ri­ve­rains se­ront pro­té­gés. Toutes les pro­cé­dures se­ront res­pec­tées, as­sure l’Ag­glo­mé­ra­tion, no­tam­ment en ma­tière d’ha­bi­li­ta­tion des en­tre­prises avec un dé­pôt d’un plan de re­trait amiante.

Dé­but des tra­vaux en sep­tembre 2019

Déménagement du la­ser­game et de la bou­lan­ge­rie

Le club d’avi­ron dé­mé­na­ge­rat-il à proxi­mi­té de la nou­velle ca­pi­tai­ne­rie ?

Non, le dé­pla­ce­ment du club d’une rive à l’autre n’est pas en­vi­sa­gé. Sa pré­sence po­se­rait un pro­blème de co­ha­bi­ta­tion avec les pé­niches et les ba­teaux de plai­sance.

Y au­ra-t-il une pas­se­relle au ni­veau de la ma­ri­na ?

Non, à ce jour, cette idée n’a pas été re­te­nue.

Pré­cau­tions prises pour les tra­vaux de désa­mian­tage

Le rap­pro­che­ment de la gare d’eau risque-t-il d’ap­por­ter de l’hu­mi­di­té aux ha­bi­ta­tions les plus proches ?

Pour les ser­vices de l’Ag­glo­mé­ra­tion, l’étan­chéi­té de la gare d’eau se­ra par­ti­cu­liè­re­ment soi­gnée et les dis­tances se­ront suf­fi­santes entre l’eau et les fa­çades pour évi­ter ce phé­no­mène.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.