Soup­çon­née d’un vol de che­val

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - Faits Divers / Justice - M. D.

Li­cen­ciée, une em­ployée de centre équestre a ga­gné son pro­cès aux Prud’hommes. Mais son an­cien em­ployeur la soup­çonne de vol de che­val.

◗ Les faits re­pro­chés à l’em­ployée d’un centre équestre de Beau­champs­sur­Huillard datent de quelque huit ans.

Un conflit (avec pro­cès de­vant les Prud’hommes) qui l’a op­po­sée au di­rec­ teur. Le cli­mat s’était dé­gra­dé entre eux au point qu’ayant per­du en ap­pel, ce der­nier avait dé­ci­dé de dé­po­ser contre elle une plainte pour le vol d’un che­val com­mis entre le 23 oc­tobre 2010 et le 13 sep­tembre 2011.

De­vant le tri­bu­nal, la jeune femme a ex­po­sé la si­tua­tion qui l’avait conduite à com­pa­raître. Ob­jet du dé­lit, le che­val avait été échan­gé par la pré­ve­nue contre une autre mon­ture alors que son pa­tron en était pro­prié­taire à hau­teur de 34 % des parts.

Pour se dis­cul­per, l’em­ployée a af­fir­mé au tri­bu­nal qu’il n’y avait eu au­cune frus­tra­tion pour lui dans la tran­sac­tion, étant tou­jours de­meu­ré ac­tion­naire du nou­veau che­val avec le même nombre de parts.

Reste à sa­voir si un ac­cord avait été conclu entre eux ?

« Tou­jours est­il que la preuve de la vo­lon­té de ma cliente d’avoir sous­trait la part de son di­rec­teur n’est pas rap­por­tée », est ve­nu plai­der l’avo­cat de la pré­ve­nue, Pierre Echard­Jean, du bar­reau de Pa­ris.

Le tri­bu­nal a mis le ju­ge­ment en dé­li­bé­ré. Il se­ra ren­du le 7 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.