Aux États-Unis, au pied d’un mo­nu­ment russe

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - Montargis -

Par­mi les rares ci­toyens amé­ri­cains do­mi­ci­liés dans le Mon­tar­gois, on compte Frank Cros­ley. An­cien mi­li­taire (Co­rée, Viet­nam), il a fi­ni ses jours dans la Ve­nise du Gâ­ti­nais au­près de son épouse. Les cendres de Frank, dé­cé­dé en 2005, ont été in­hu­mées avec les hon­neurs au ci­me­tière d’Ar­ling­ton, à Washington. Porte-dra­peau de l’Ame­ri­can Le­gion Auxi­lia­ry, Gi­nette Cros­ley va se re­cueillir ré­gu­liè­re­ment sur sa tombe. Ses sé­jours outre-At­lan­tique sont étof­fés de vi­sites in­so­lites. Ain­si, Gi­nette et sa fille Mi­chelle (notre pho­to) ont ici fait étape près de New York, dans le New Jer­sey : « Nous avons te­nu à dé­cou­vrir un mo­nu­ment que le peuple russe a offert aux Amé­ri­cains au nom de la lutte contre le ter­ro­risme, après les at­ten­tats contre les tours du World Trade Cen­ter ». On peut re­gret­ter que cette sculp­ture im­pres­sion­nante, haute de 33 m, inau­gu­rée le 11 sep­tembre 2006 par les an­ciens pré­si­dents Bill Clin­ton et Vla­di­mir Pou­tine, ne soit pas da­van­tage connue… Sans doute parce que Pou­tine est aus­si étran­ger à la dé­mo­cra­tie et à la li­ber­té que le ter­ro­risme l’est au bien de l’hu­ma­ni­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.