Un mo­ment sym­bo­lique pour la FNACA

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - Châlette-Sur-Loing -

Le Co­mi­té FNACA de Châlette a été tou­ché par la dis­pa­ri­tion ré­cente de son vice­pré­sident Francis Frot. Mal­gré cette ter­rible épreuve, son épouse Gi­nette, très im­pli­quée au sein de l’as­so­cia­tion, a oeu­vré à l’or­ga­ni­sa­tion de l’as­sem­blée gé­né­rale qui s’est dé­rou­lée ven­dre­di, à la Mai­son des as­so­cia­tions.

Cette an­née, pour ques­tion de sé­cu­ri­té, la stèle sur la­quelle fi­gure le nom de sept com­bat­tants châ­let­tois tom­bés lors de la guerre d’Al­gé­rie a été dé­pla­cée. Un sou­hait de la mu­ni­ci­pa­li­té qui en­tre­pre­nait les tra­vaux, après concer­ta­tion et plu­sieurs réunions de tra­vail avec la FNACA. « La stèle ins­tal­lée au square du 19­Mars1962, par nos pré­dé­ces­seurs dans les an­nées 70, a été mise en va­leur », sou­ligne Ber­nard Vé­ron. « On rap­pelle, par deux co­lonnes, le nom de tous les sol­dats loi­ré­tains morts en Afrique du Nord. C’est ce­la qui a contra­rié les Or­léa­nais qui pen­saient qu’on fai­sait un mé­mo­rial bis. Or, ce n’est pas le cas », in­siste Ber­nard Vé­ron. L’inau­gu­ra­tion avait eu lieu en mai der­nier.

Deux re­ven­di­ca­tions chères à la FNACA

La FNACA se mo­bi­lise pour les veuves. « Elles ont droit à une de­mi­part fis­cale, si leur ma­ri est dé­cé­dé après 74 ans, mais s’il avait moins de 74 ans, elles n’y ont pas droit, c’est une ano­ma­lie », re­grette Ber­nard Vé­ron. La FNACA at­tend éga­le­ment le dé­cret d’ap­pli­ca­tion per­met­tant aux mi­li­taires qui ont sé­jour­né en Al­gé­rie entre juillet 1962 et juillet 1964 de pré­tendre à la carte du com­bat­tant.

Le Co­mi­té FNACA de Châlette compte 150 adhé­rents.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.