Zoom sur l’école de Vé­sines

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - Châlette-Sur-Loing -

Le fu­tur éta­blis­se­ment, qui ac­cueille­ra à la fois les élèves de ma­ter­nelle et d’éle­men­taire, ou­vri­ra ses portes à la ren­trée de sep­tembre 2019.

◗ Mu­ret, par­che­min, truelle. À Châlette, sa­me­di, la pre­mière pierre de la fu­ture école ma­ter­nelle et élé­men­taire de Vé­sines a été po­sée.

L’opé­ra­tion a été ef­fec­tuée par le maire Franck De­mau­mont, le sous­pré­fet Paul La­ville, Cé­cile Man­ceau et Gé­rard Du­pa­ty, conseillers dé­par­te­men­taux, Ja­li­la Ga­bo­ret conseillère ré­gio­nale, Ni­co­las Rai­son­nier, ins­pec­teur de l’Édu­ca­tion na­tio­nale (Montargis Ouest), Lae­ti­tia Cos­tille et Ro­land Pou­lain, res­pec­ti­ve­ment à la di­rec­tion des écoles ma­ter­nelle et élé­men­taire.

Au­pa­ra­vant, les ar­chi­tectes ont ser­vi de guide à la visite de l’école en cours de construc­tion.

Triple am­bi­tion

« Cette école ré­pond à une triple am­bi­tion », sou­ligne Franck De­mau­mont. « L’am­bi­tion d’abord de la réus­site édu­ca­tive pour nos en­fants. C’est là le troi­sième groupe sco­laire que nous construi­sons en­tiè­re­ment. La deuxième am­bi­tion est le dé­ve­lop­pe­ment so­cial, dans un quar­tier prio­ri­taire et je crois que la pré­sence des ser­vices pu­blics et à tra­vers eux la pré­sence forte de la Ré­pu­blique est quelque chose tout à fait es­sen­tielle. La troi­sième am­bi­tion est le re­nou­vel­le­ment ur­bain. La construc­tion de l’école sur un site nou­veau nous per­met de li­bé­rer des es­paces qui vont de­ve­nir pro­vi­soi­re­ment des friches ur­baines, et nous pour­rons construire des équi­pe­ments nou­veaux sur les ter­rains li­bé­rés par les an­ciennes écoles. On pense à de l’ha­bi­tat, aux com­merces, aux ser­vices, à des équi­pe­ments spor­tifs, mais aus­si à une belle cou­lée verte de­puis la rue Monge jus­qu’au bord du So­lin ».

« Dans l’ac­tuelle école, pour­suit le maire, il y a 1.800 mètres car­rés de sur­face utile, dans la pro­chaine 3.600, et nous avons pro­cé­dé à des mo­di­fi­ca­tions, pour prendre en compte le dou­ble­ment des CP et CE1 ».

« L’école parle à tout le monde, c’est tou­chant de voir qu’au­jourd’hui des pa­rents des élèves sont là, ils sont concer­nés par cette école qui va vivre au coeur du quar­tier de Vé­sines » dé­clare Cé­cile Man­ceau. « C’est vrai­ment une très bonne idée d’avoir dé­pla­cé l’école, et ce se­ra beau­coup plus sé­cu­ri­sé au ni­veau de la cir­cu­la­tion. C’est éga­le­ment très lu­mi­neux et je pense que les en­fants vont se sen­tir très bien », ajoute Ja­li­la Ga­bo­ret.

Pour le sous­pré­fet, « l’État a dé­ci­dé de mettre près d’un de­mi mil­lion d’eu­ros dans cette belle réa­li­sa­tion, à tra­vers deux do­ta­tions à sa­voir celle de l’équi­pe­ment des ter­ri­toires ru­raux, mais aus­si une do­ta­tion spé­ci­fique qui s’ap­pelle la do­ta­tion po­li­tique de la ville, pour la­quelle l’État a ac­cor­dé 230.000 € ».

L’ou­ver­ture de l’école, au coût to­tal de plus de 9 mil­lions d’eu­ros, est pré­vue pour la ren­trée de sep­tembre 2019.

Au coeur du quar­tier de Vé­sines

Lae­ti­tia Cos­tille, di­rec­trice de l’école ma­ter­nelle de Vé­sines, a par­ti­ci­pé à la cé­ré­mo­nie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.