« Nos ba­tailles »

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - Spectacles / Loisirs -

Cette se­maine, à l’Al­ti­ci­né de Mon­tar­gis, les Cra­més de la bo­bine pro­posent Nos ba­tailles, un film belge réa­li­sé par Guillaume Se­nez, sor­ti en salles le 3 oc­tobre.

Nos ba­tailles est le deuxième long mé­trage de Guillaume Se­nez après

Kee­per, pré­sen­té au cours du week-end des jeunes réa­li­sa­teurs de 2016. Il a été sé­lec­tion­né à la Se­maine de la Cri­tique du der­nier Fes­ti­val de Cannes. Oli­vier se dé­mène au sein de son en­tre­prise pour com­battre les in­jus­tices. Mais du jour au len­de­main quand Lau­ra, sa femme, quitte le do­mi­cile, il lui faut con­ci­lier édu­ca­tion des en­fants, vie de fa­mille et ac­ti­vi­té pro­fes­sion­nelle. Face à ses nou­velles res­pon­sa­bi­li­tés, il ba­taille pour trou­ver un nou­vel équi­libre, car Lau­ra ne re­vient pas.

Le film en­tre­tisse deux ré­cits : la dis­pa­ri­tion de l’épouse Lau­ra et le com­bat so­cial d’Oli­vier. Guillaume Se­nez confie avoir eu l’idée de ce film à la suite d’une ex­pé­rience per­son­nelle. Il lui a sem­blé évident de confier le rôle d’Oli­vier à Romain Du­ris. Les rôles fé­mi­nins sont in­ter­pré­tés par Lae­ti­tia Dosch, Laure Ca­la­my et Lu­cie De­bay. Guillaume Se­nez a une di­rec­tion d’ac­teurs très par­ti­cu­lière : Les dia­logues ne sont pas don­nés aux co­mé­diens. Ils tra­vaillent sé­quence par sé­quence. D’abord en im­pro­vi­sa­tion, puis, pe­tit à pe­tit, en les ac­com­pa­gnant au plus près, ils ar­rivent en­semble aux dia­logues. Avec les en­fants ce­la fonc­tionne par­ti­cu­liè­re­ment bien. Et cette ma­nière de faire donne un film très juste, à la fois drame in­time et ch­ro­nique so­ciale, em­preint d’une grande sen­si­bi­li­té.

Soi­rée-dé­bat mar­di 13 novembre à 20 h 30. Autres séances : voir en pages ci­né­ma.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.