LAURENT DE CALBIAC

DI­REC­TEUR RÉ­GIO­NAL DE BPIFRANCE

L'Édition Toulouse de La Tribune - - Dossier -

Laurent de Calbiac a plus de vingt ans d’ex­pé­rience dans le fi­nan­ce­ment des en­tre­prises. Né à Mar­mande, il a pas­sé ses an­nées ly­cée à Pa­ris avant d’in­té­grer L’ESC Tou­louse (au­jourd’hui Tou­louse Bu­si­ness School), dont il sort di­plô­mé en 1991 op­tion « banque et fi­nance ». « Dès le dé­part, c’est vers le fi­nan­ce­ment des PME que j’ai sou­hai­té al­ler parce que je sa­vais que je cô­toie­rais de très nom­breuses so­cié­tés sur la du­rée, dans tous sec­teurs d’ac­ti­vi­té. » Laurent de Calbiac com­mence sa car­rière en 1993 comme char­gé d’af­faires au sein de BNP Pa­ri­bas Lease Group. En 1995, il in­tègre Bpifrance, alors CEPME (Cré­dit d’équi­pe­ment des PME). Sous les dif­fé­rents noms de la banque pu­blique (BDPME, puis Oseo), il oc­cupe plu­sieurs fonc­tions avant de de­ve­nir di­rec­teur ré­gio­nal en 2010. « En tant que di­rec­teur ré­gio­nal, je ren­contre des di­ri­geants d’en­tre­prise toutes les se­maines, sou­vent avec mes char­gés d’af­faires, et je dé­cide des dos­siers de fi­nan­ce­ment tous les jours, as­sure-t-il. J’anime une équipe de 35 per­sonnes, nos cir­cuits de dé­ci­sions sont très courts, BPI France est à l’op­po­sé d’une tech­no­struc­ture ! » À 48 ans, ce pas­sion­né de mon­tagne et de rug­by porte tou­jours un in­té­rêt ma­jeur au fi­nan­ce­ment des en­tre­prises. « C’est par­ti­ci­per à l’éco­no­mie réelle et c’est d’une ri­chesse in­fi­nie par la mul­ti­pli­ci­té des contacts. La proxi­mi­té et la re­la­tion de confiance que nous avons avec les di­ri­geants et leurs équipes nous per­met de par­ti­ci­per à de nom­breuses “belles his­toires”. Le faire au sein de la banque pu­blique ap­porte un plus, la fier­té de contri­buer à l’in­té­rêt col­lec­tif : la crois­sance éco­no­mique par le dé­ve­lop­pe­ment et l’in­ves­tis­se­ment des en­tre­prises de nos ter­ri­toires, et in­di­rec­te­ment, à la créa­tion de nou­veaux em­plois. » n P. P.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.