POUR UNE UNI­VER­SI­TÉ IN­DÉ­PEN­DANTE

L'Édition Toulouse de La Tribune - - Enquête - Béa­trice Gi­rard

Co­rinne Mas­ca­la fait par­tie du cercle res­treint de la di­zaine de femmes pré­si­dentes d'uni­ver­si­té en France. Cette agré­gée de droit pri­vé et sciences cri­mi­nelles a été élue en mai der­nier à la pré­si­dence D'UT1 Capitole après avoir pas­sé huit ans au coeur du sys­tème en tant que vice-pré­si­dente. Pour les quatre pro­chaines an­nées, elle place la va­lo­ri­sa­tion de la re­cherche au centre de ses prio­ri­tés. Elle plaide no­tam­ment pour un sys­tème d'in­té­res­se­ment en fa­veur des cher­cheurs qui s'in­ves­ti­ront dans l'ob­ten­tion de contrats de re­cherches et le dé­ve­lop­pe­ment de pas­se­relles entre les dif­fé­rentes com­po­santes de l'uni­ver­si­té par le biais de for­ma­tions fa­vo­ri­sant des bi- com­pé­tences. Dans le dos­sier Idex, elle a pris po­si­tion contre le ras­sem­ble­ment, pro­po­sé par Phi­lippe Raim­bault, des dif­fé­rents éta­blis­se­ments tou­lou­sains sous une ban­nière com­mune. Elle mi­lite au contraire pour un mo­dèle qui per­mette à son uni­ver­si­té de gar­der son in­dé­pen­dance. Une po­si­tion vi­ve­ment cri­ti­quée par une par­tie des uni­ver­si­taires tou­lou­sains.

CO­RINNE MAS­CA­LA

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.