Le grand CHAMBOULE-TOUT des CCI

Élu pré­sident de la CCI Oc­ci­ta­nie, Alain Di Cres­cen­zo a cé­dé sa place à la chambre dé­par­te­men­tale à Phi­lippe Ro­bar­dey, co­pré­sident du Me­def Oc­ci­ta­nie.

L'Édition Toulouse de La Tribune - - Décideurs - P. P.

Il y a du nou­veau au sein des chambres consulaires dans la ré­gion. Pre­mier pré­sident de la nou­velle CCI Oc­ci­ta­nie, Alain Di Cres­cen­zo a éta­bli la feuille de route de sa man­da­ture. Il évoque un pro­jet pla­cé sous le trip­tyque « l'air, la mer et la terre » et pro­met « une ré­vo­lu­tion » avec la nu­mé­ri­sa­tion du ré­seau des CCI ( chambre de com­merce et d'in­dus­trie) du ter­ri­toire. Le Tou­lou­sain a un ob­jec­tif : de­ve­nir l'ac­teur ré­fé­rent de l'ap­pui aux en­tre­prises, quitte à mo­di­fier ou à sup­pri­mer des mis­sions de la CCI « si elles sont mieux faites par d'autres. Il ne faut pas se mar­cher sur les pattes. » Les mis­sions de la CCI se­ront dé­fi­nies en mars 2018 à l'is­sue d'un au­dit. Dans une zone dy­na­mique éco­no­mi­que­ment, le trip­tyque mis en avant par le Tou­lou­sain rap­pelle les atouts de la nou­velle ré­gion que sont l'aé­ro­nau­tique, le fret ma­ri­time et l'agri­cul­ture tout en sou­li­gnant une né­ces­si­té : « Si on ne se dote pas d'in­fra­struc­tures dignes de ce nom, on ne pour­ra pas faire de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique. Je pense aux routes, mais aus­si aux ré­seaux nu­mé­riques, et pour­quoi pas à l'ou­ver­ture d'une ligne aé­rienne entre Tou­louse et Mont­pel­lier ! »

CONSÉ­QUENCES AU NI­VEAU DÉ­PAR­TE­MEN­TAL

La prio­ri­té d'alain Di Cres­cen­zo reste ce­pen­dant la trans­for­ma­tion nu­mé­rique de la CCI, qui doit être « mo­derne dans son fonc­tion­ne­ment », « connec­tée à son temps, aux autres CCI, aux en­tre­prises et aux ins­ti­tu­tions ». Le pré­sident est on ne peut plus clair : « Cette man­da­ture se­ra une ré­vo­lu­tion. Une ré­vo­lu­tion qui s'ap­pelle CCI Store. » Ce pro­jet d'en­ver­gure na­tio­nale est d'ailleurs pi­lo­té par le Tou­lou­sain, qui a été élu pre­mier vice-pré­sident de CCI France. Cette élec­tion à la tête de la CCI d'oc­ci­ta­nie a obli­gé la CCI de Tou­louse à se ré­or­ga­ni­ser. Quelques se­maines après sa ré­élec­tion au ni­veau dé­par­te­men­tal, il fal­lait dé­si­gner le suc­ces­seur d'alain Di Cres­cen­zo. C'est Phi­lippe Ro­bar­dey, 57 ans, PDG de So­ge­clair, qui a été élu en as­sem­blée gé­né­rale par les membres de la chambre consu­laire. Par ailleurs co­pré­sident du Me­def Oc­ci­ta­nie de­puis le 1er no­vembre avec Laurent Bois­so­nade, son ho­mo­logue de l'exLan­gue­doc-rous­sillon, il va gé­rer la pé­riode de tran­si­tion et d'in­té­gra­tion des deux struc­tures jus­qu'en oc­tobre 2017.

De­ve­nir l'ac­teur ré­fé­rent de l'ap­pui aux en­tre­prises

ALAIN DI CRES­CEN­ZO

PHI­LIPPE RO­BAR­DEY

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.