RECOMPOSITION

En marge du plan Ge­mi­ni qui vise à fu­sion­ner Airbus Group et la di­vi­sion avions com­mer­ciaux, Charles Cham­pion et Mar­wan La­houd quittent le groupe. Une page se tourne avec le dé­part de ces deux fi­gures his­to­riques de l'avion­neur eu­ro­péen.

L'Édition Toulouse de La Tribune - - Front Page - P. P.

À LA TÊTE D'AIRBUS

Avec le plan Ge­mi­ni, Tom En­ders a dé­ci­dé de ré­or­ga­ni­ser le groupe. Ob­jec­tif : fu­sion­ner Airbus Group avec sa fi­liale Airbus, qui re­pré­sente plus de 70 % de l'ac­ti­vi­té de l'en­semble. À la clé, 1164 sup­pres­sions de postes et la fer­me­ture du site de Su­resnes (92). La di­rec­tion se­ra éga­le­ment res­ser­rée. Une fois le pro­ces­sus ter­mi­né, c'est le duo Tom En­ders-fa­brice Bré­gier qui di­ri­ge­ra l'avion­neur eu­ro­péen. Pour la so­cié­té, il s'agit de ga­gner en agi­li­té dans un ob­jec­tif de « sim­pli­fi­ca­tion de la gou­ver­nance ». Une dé­marche qui ne lais­sait pas vrai­ment de place à Mar­wan La­houd. Le di­rec­teur stra­té­gique d'airbus a donc quit­té ses fonc­tions fin fé­vrier. « Avec la nou­velle in­té­gra­tion, nous avons réa­li­sé la toute der­nière étape de la fu­sion d'airbus. Il est donc temps pour moi de me pro­je­ter dans de nou­velles pers­pec­tives et je sou­haite re­le­ver d'autres dé­fis », a ain­si dé­cla­ré ce po­ly­tech­ni­cien ar­ri­vé du Li­ban à 16 ans, qui res­te­ra par ailleurs pré­sident du Gi­fas jus­qu'à la fin de son man­dat en juillet 2017. Âgé de 55 ans et proche de Tom En­ders, il a joué un rôle clé dans la créa­tion D'EADS. Fi­gure his­to­rique d'airbus et membre du co­mi­té exé­cu­tif du groupe de­puis dix ans, il a oc­cu­pé de nom­breuses fonc­tions dans le groupe pen­dant vingt ans avant de ti­rer sa ré­vé­rence. « Du­rant toutes ces an­nées, il a lar­ge­ment contri­bué à la for­ma­tion, à la stra­té­gie et au dé­ve­lop­pe­ment in­ter­na­tio­nal de notre en­tre­prise », a rap­pe­lé le pré­sident d'airbus dans un com­mu­ni­qué. Par ailleurs, Jean- Pierre Ta­la­mo­ni, di­rec­teur des ventes et du mar­ke­ting d'airbus De­fence and Space, va éga­le­ment faire ses va­lises.

CHAISES MU­SI­CALES AU DÉ­PAR­TE­MENT « ENGINEERING »

Un autre his­to­rique a lui aus­si an­non­cé son dé­part. Charles Cham­pion de­vrait en ef­fet quit­ter le groupe en dé­cembre 2017. À la tête de 15 000 in­gé­nieurs Airbus, consi­dé­ré comme le père de l'a380, il se­ra rem­pla­cé par Jean-brice Du­mont au poste de Head of Engineering d'airbus Commercial Air­craft. « Cette no­mi­na­tion fait suite à la dé­ci­sion de Charles Cham­pion, âgé de 61 ans, de prendre sa re­traite en fin d'an­née », in­dique un com­mu­ni­qué. Tom En­ders a ré­agi à ce dé­part, sou­li­gnant l'« ex­tra­or­di­naire contri­bu­tion au suc­cès d'airbus tout au long de sa car­rière » de ce­lui qui a in­té­gré Aé­ro­spa­tiale en 1980. « Il a par­ti­ci­pé à la qua­si-to­ta­li­té des ac­ti­vi­tés de l'en­tre­prise, du Ma­nu­fac­tu­ring aux Pro­grammes, des Ventes aux Cus­to­mer Ser­vices et, plus ré­cem­ment, au sein de l'engineering. Airbus doit une grande par­tie de son suc­cès à son ex­pé­rience, son en­ga­ge­ment et son dy­na­misme », a in­sis­té Tom En­ders. Ac­tuel­le­ment Exe­cu­tive Vice Pre­sident Engineering d'airbus He­li­cop­ters, Jean-Brice Du­mont re­join­dra la di­vi­sion avions com­mer­ciaux en sep­tembre pour une pé­riode de tran­si­tion. Alain Flou­rens, 59 ans, qui oc­cupe ac­tuel­le­ment le poste de Head of the A380 Pro­gramme au sein d'airbus Commercial Air­craft, suc­cé­de­ra à Jean-brice Du­mont à Airbus He­li­cop­ters. Alain Flou­rens re­join­dra Airbus He­li­cop­ters à comp­ter du 1er juillet 2017, et rem­pla­ce­ra Jean-brice Du­mont à comp­ter du 1er sep­tembre 2017. Sa propre suc­ces­sion fe­ra l'ob­jet d'une an­nonce ul­té­rieure. Toutes ces an­nonces sont in­ter­ve­nues alors qu'airbus af­fiche des ré­sul­tats po­si­tifs mais en des­sous des ob­jec­tifs fixés par Tom En­ders. Le PDG avait pro­mis un ré­sul­tat d'ex­ploi­ta­tion ( EBIT) de 10 % dès 2015 alors que ce der­nier a at­teint 5,9 % en 2016, à 3,96 mil­liards d'eu­ros. Dans le même temps Airbus a li­vré un chiffre re­cord de 688 avions et en­re­gis­tré 731 com­mandes. Le car­net de com­mandes de l'avion­neur est proche des 1 000 mil­liards d'eu­ros.

Sim­pli­fi­ca­tion de la gou­ver­nance

CHARLES CHAM­PION

MAR­WAN LA­HOUD

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.